Risque de fractures selon les différentes classes d'antidiabétiques oraux chez les aînés du Québec

Authors: Messo, Philippe
Advisor: Moisan, Jocelyne
Abstract: Cette étude visait à déterminer le risque de fracture associé aux thiazolidinédiones (TZD) et à explorer le risque de fracture associé aux autres antidiabétiques oraux (ADO) chez des personnes âgées de 66 ans ou plus. Une étude cas-témoins imbriquée dans une cohorte a été menée en utilisant les données de la Régie d'assurance maladie du Québec (RAMQ). La population à l'étude était constituée des bénéficiaires de la RAMQ de 66 ans et plus ayant débuté un traitement ADO entre le 1/1/1998 et le 31/12/2003. Le risque de fracture selon les classes d'ADO a été mesuré par régression logistique conditionnelle multivariée. Parmi les 59 345 personnes de la cohorte, 3 914 ont eu une fracture et 19 434 témoins leur ont été appariés. L'exposition à une TZD a été associée à une augmentation du risque de fracture ostéoporotique [Re ajusté = 1,38 (IC 95%, l, Il - 1,72)]. L'exposition à aucun autre ADO n'a été associée à une telle augmentation. Lors du traitement pharmacologique du diabète de type 2 chez les aînés, le risque de fracture associé à une exposition aux TZD devrait être pris en considération.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20921
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26392.pdf6.05 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.