La signification du marquage des canadianismes par l'italique dans la première édition de Menaud, maître-draveur, de Félix-Antoine Savard

Authors: Rochefort, Sophie
Advisor: Poirier, Claude
Abstract: La première édition du célèbre roman de Félix-Antoine Savard, Menaud, maître draveur (1937), se distingue des éditions suivantes par une utilisation abondante des italiques pour, semble-t-il, mettre en évidence les canadianismes. Toutefois, ce traitement n'est pas systématique. Cette étude a pour but de trouver la signification de l'italique dans ce roman. L'auteur avait de toute évidence une intention, et c'est pourquoi le second objectif de cette étude est de chercher à savoir si l'utilisation de ce procédé typographique peut nous informer sur la conception que 'Savard se faisait de la langue française à l'époque de la rédaction de Menaud. Nous avons fait au départ l'hypothèse que l'italique avait pour but de marquer les canadianismes d'origine canadienne, contrairement à ceux qui trouvent leur origine en France. À travers diverses stratégies, tel le classement des canadianismes selon leurs origines ou selon la différence qu'ils présentent par rapport au français de référence, nous avons pu déterminer qu'aucun facteur pris en compte n'était en mesure d'expliquer de façon satisfaisante ce traitement variable. Il apparaît cependant évident que la pratique de Savard correspond à celle des auteurs des années 1910-1920.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20909
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26385.pdf25.86 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.