Le rapport de force normatif entre sécurité et droits de l'homme : une étude constructiviste de la politique étrangère américaine de droits humains pour la période 1941-1960

Authors: Doire, Vincent
Advisor: Mace, GordonLemelin, Bernard
Abstract: Ce mémoire de maîtrise traite, d'un point de vue constructiviste, du problème de la concurrence d'influence entre l'influence de normes sociales divergentes en rapport avec la politique étrangère d'un État. Nous tentons d'évaluer l' applicabilité et l'utilité du concept de robustesse d'une norme afin de déterminer quelle norme aura une influence sur le comportement d'un État. Nous appliquons cette perspective théorique au cas de la politique étrangère de droits humains des États-Unis au cours des années 1941-1960. Nous tentons de vérifier s' il y a une corrélation entre l'évolution de la politique étrangère américaine de droits humains dans un cadre multilatéral et le rapport de force opposant la robustesse de la norme de droits humains et la robustesse d'une norme sécuritaire. Nos résultats confirment partiellement notre hypothèse. Il y a bien une corrélation entre l'adhésion ou le rejet des droits humains par la politique étrangère américaine au cours des années 1941-1960 et l'évolution du rapport de force entre la robustesse des deux normes en présence. Toutefois, cette corrélation demeure imparfaite.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20885
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26249.pdf14.44 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.