Relations structure-activité d'aryles chloroéthyleurées en vue d'inhiber la thiorédoxine, une protéine-clé de l'homéostasie rédox de la cellule

Authors: Fortin, Jessica
Advisor: C. Gaudreault, René
Abstract: Les aryles chloroéthyleurées (CEU) sont des molécules antiprolifératives alkylant certaines protéines intracellulaires telles que la β-tubuline, la prohibitine, la galectine-1, la galectine-3 et le canal VDAC. Une de ces CEU, nommée 4-cyclohexyle-chloroéthyleurée (cHCEU), alkyle la thiorédoxine-1 (Trx-1) et empêche cette dernière de migrer au noyau de la cellule. La Trx-1 joue un rôle crucial dans le contrôle de l'homéostasie rédox, la transcription des gènes, la prolifération des cellules et l' apoptose. Des dérivés de la cHCEU ont été préparés afin d'établir les relations structure-activité régissant l'alkylation de la Trx-1 et d'évaluer l'impact de cette alkylation sur la signalisation cellulaire. Les premiers analogues de la cHCEU inhibent la croissance des cellules cancéreuses à des concentrations inhibant 50 % de la prolifération variant de 1,9 à 49 æM. Quelques dérivés bloquent le cycle cellulaire en G0/G1 et empêchent également la translocation de la Trx-1 vers le noyau. Les mécanismes de mort cellulaire induite par ces molécules incluent possiblement l'inhibition de la translocation de la Trx-1 vers le noyau et l'inactivation du facteur de transcription AP-1, mais n'impliquent pas l'activation de la kinase de signalisation apoptogène 1 (ASK-1).
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2008
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20874
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25458.pdf25 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.