Les modifications lexicales apportées par les réviseurs professionnels dans leur tâche de révision : du problème à la solution

Authors: Laflamme, Caroline
Advisor: Bisaillon, Jocelyne
Abstract: Depuis quelques années seulement, chercheurs et praticiens en révision professionnelle ont commencé à décrire ce métier et à expliquer les multiples tâches qu'il comporte (Bisaillon, 2005, 2007a et b; Cloutier, 2005; Leclerc, 2006; Lachance, 2006; Association canadienne des réviseurs, 2006; Bisaillon, 2007 c). Dans la foulée de ces travaux, j'ai entrepris une étude sur les modifications lexicales apportées par six réviseurs au cours d'un de leurs mandats de révision afin de préciser la nature et les raisons d'être de ce type de modifications. Je cherchais entre autres, à répondre aux questions suivantes: Qu'est-ce qui caractérise les modifications lexicales? Quels problèmes les réviseurs ont-ils détectés pour justifier ces changements et comment les ont-ils résolus? Quelles préoccupations révisionnelles traduisent ces modifications? Pour obtenir des données, une partie du travail des réviseurs a d'abord été filmé et ceux -ci devaient, par la suite, expliquer les changelnents qu'ils avaient faits dans le texte. Seulement les modifications portant sur des unités lexicales ont été retenues pour ma recherche et une classification a été élaborée pour les décrire et les analyser. Les principaux résultats montrent que les unités lexicales visées par les Inodifications sont le plus souvent remplacées et qu'elles appartiennent deux fois sur trois à une classe ouverte (nom, verbe, adjectif et adverbe). Les problèmes détectés par les réviseurs ont été classés dans une vingtaine de catégories différentes, ce qui témoigne bien de la diversité des difficultés que pose l' elnploi des mots dans un texte. Même si les erreurs de syntaxe et les erreurs d'orthographe grammaticale sont les plus nombreuses, elles ne comptent que pour environ 20 % de tous les problèmes détectés et résolus. On remarque également que quelques modifications lexicales ont été apportées sur la base de pressentiments. Par ailleurs, il s'avère qu 'une modification sur deux visant une unité lexicale est faite dans une optique nonnative. Enfin, on observe que certains éléments du contexte de travail, dont le mandat reçu, la conception de la révision et la fonnation, semblent avoir une incidence sur les types de problèmes que détectent et corrigent les réviseurs.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20833
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26291.pdf19.13 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.