Le projet commémoratif de Larissa Kouderina : la réappropriation d'un passé soviétique

Authors: Levesque, Hélène
Advisor: Jewsiewicki, Bogumil
Abstract: Dans la dernière décennie, est progressivement réapparue en Russie une représentation favorable du passé soviétique, dominée par les grandes réalisations de la période stalinienne et, en particulier, par la victoire sur le nazisme durant la ± Grande Guerre patriotique¿. Pourtant, à l'époque de la glasnost et de la perestroïka de Gorbatchev, les restrictions à la liberté de parole et de presse étant nouvellement levées, le processus de réintégration des pages les plus sombres du passé soviétique dans le récit historique national semblait irrépressible. En effet, la fin des années 1980, en URSS, se caractérise notamment par un déferlement de publications sur les répressions staliniennes et les camps du Goulag, dévoilant lè récit d'expériences individuelles où se reconnaissent des milliers d'autres personnes. Après un silence imposé par le régime soviétique pendant près de soixante-dix ans, plusieurs victimes des répressions décident de faire connaître leur histoire. Aujourd'hui, leur mémoire semble toutefois à nouveau menacée. Dans ce contexte, Larissa Kouderina multiplie les efforts pour faire connaître · l'histoire de ses parents: Djoumakhan Kouderin, un intellectuel kazakh victime des répressions pendant les années 1930, et Tatiana Nassonova, une institutrice d'origine russe qui a hérité de son mari le statut d'± ennemi du peuple¿. En 1994, Larissa publie les mémoires de sa mère et un essai, à ambition historique, sur l 'histoire de son père et de l'intelligentsia kazakhe dont il faisait partie, intelligentsia détruite par les purges staliniennes. Par le biais de ces publications, ainsi que par l'inauguration d'un petit musée, en 2001, elle tente de faire reconnaître l'histoire et les injustices subies par sa famille, son père et la génératiori de ce dernier. L'objectif principal poursuivi dans la présente thèse est de comprendre comm~nt un individu, vivant dans une société où il n'avait, jusqu'à tout récemment, aucune valorisation en dehors de la collectivité, tente de se réapproprier son passé et de redonner un sens à sa vie. L'analyse du projet commémoratif de Larissa Kouderina permet d'observer que celle-ci articule à la fois les discours mémoriel, historique et patrimonial, pour reconstruire l 'histoire de ses parents et pour tenter de réintégrer cette dernière à un récit historique plus vaste, en particulier à celui du Kazakhstan.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20831
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26308.pdf136.2 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.