La carrière journalistique dans Illusions perdues : dépense énergétique et désordre social

Authors: Mcneil Arteau, Guillaume
Advisor: Pinson, Guillaume
Abstract: Ce mémoire propose une analyse de la figure du journaliste dans illusions perdues de Balzac, figure qui est caractérisée par une vitalité particulière dont le héros, Lucien de Rubempré, est dépourvu. En s'appuyant sur la théorie de l'énergétique balzacienne, nous démontrons que Balzac oppose dans son roman deux éthiques littéraires: celle représentée par le Cénacle (concentration de l'énergie vitale) et celle associée aux milieux journalistiques (dépense de l'énergie vitale). Nous identifions deux lieux de dépense énergétique: les sociabilités et la parole journalistiques. Ce sont ces attributs de la profession journalistique qui expliquent en partie l'échec de la carrière littéraire de Lucien à Paris. Enfin, nous analysons la portée politique de la représentation du journalisme dans le roman de Balzac en démontrant que celle-ci s'inscrit dans une représentation générale du désordre social engendré par le développement des idées politiques libérales, désordre social qui conduit à un antagonisme entre individu et société.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20762
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26161.pdf6.93 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.