Perspectives pour un amplificateur à deux photons

Authors: Jahjah, Karl-Alexandre
Advisor: Piché, Michel
Abstract: L'apparition des lasers femtosecondes produisant des impulsions ultra-brèves très puissantes a permis d'observer plusieurs effets non linéaires. L'absorption à deux photons a particulièrement été étudiée au cours des dernières années et cet effet a déjà été mis à profit dans des applications de microscopie et de spectroscopie afin d'augmenter la résolution des mesures. En vertu de la symétrie des coefficients d 'Einstein, on peut également poser l'existence d'une émission stimulée à deux photons où deux photons rapprochés interagissent avec un atome excité pour stimuler l'émission de deux nouveaux photons. Un tel mode d'émission possède des propriétés très intéressantes du fait de sa nature non linéaire. Le mémoire qui suit présente les résultats des recherches effectuées dans le but de démontrer l'opération d'un amplificateur à fibre basé sur le phénomène d'émission stimulée multiphotonique. Nous présentons d'abord un modèle mathématique théorique qui décrit le fonctionnement dynamique d'un tel amplificateur. Nous démontrons ainsi certains comportements intéressants d'un tel amplificateur, notamment, un gain plus fort et une saturation beaucoup plus rapide que pour un amplificateur conventionnel. On démontre également que le gain non linéaire n'est appréciable que sur une plage d'intensité s'étendant sur environ deux ordres de grandeur de part et d'autre de l'intensité de saturation. Ce comportement permettrait d'intégrer un tel n1ilieu non linéaire à un laser conventionnel pour l'amener aux conditions de synchronisation modale. Par ailleurs, un amplificateur à deux photons possède théoriquement une bande de gain très large puisque toute combinaison de deux photons dont la somme des énergies correspond à l'excitation des atomes peux être amplifiée. Ceci pourrait avoir des applications pour l'amplification d'impulsions ultrabrèves où la largeur de gain des milieux amplificateurs peut devenir insuffisante par rapport au contenu spectral de l'impulsion. Dans ce domaine, un amplificateur non linéaire a également l'avantage de raccourcir intrinsèquement les impulsions puisque son gain est proportionnel à l'intensité de l'impulsion, ce qui donne un gain plus fort au pic central de l'impulsion par rapport aux ailes. Au point de vue de l'expérimentation, nous avons tenté de démontrer l'amplification à deux photons dans de la fibre optique dopée Yb autour de 2 microns. Nous avons utilisé un laser à fibre dopée Er pour générer un supercontinuum s'étendant jusqu'à 2 microns que nous avons injecté dans une section de 10m de fibre dopée Yb pompée par une diode laser. Nous n'avons pas pu noter d'amplification mais nous avons toutefois mesuré de la fluorescence en provenance de la fibre dopée lorsque la fibre n'était pas pompée. Cette fluorescence indique qu' il y a bien une interaction entre le supercontinuum injecté et les atomes d'ytterbium.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20754
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26205.pdf6.86 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.