Le modèle des préférences références-dépendantes : test sur l'offre de travail de planteurs d'arbres de la Colombie-Britannique

Authors: Houdet-Côté, Benoît-Nicolas
Advisor: Bellemare, CharlesShearer, Bruce
Abstract: Inspiré de la théorie des perspectives de Kahneman et Tversky (1979), le modèle des préférences références-dépendantes postule que les travailleurs possèdent une cible de salaire quotidienne. Cette cible est au centre du choix des travailleurs pour leur niveau d' effort. Tant que leur cible n'est pas atteinte, ceux-ci sont prêts à fournir de l' effort. Leur motivation diminue une fois qu' ils ont obtenu le niveau de salaire de leur cible. Pour tester les implications de ce modèle, ce mémoire utilise des données sur des planteurs d'arbres de la ·Colombie-Britannique. Certains de ces planteurs ont participé à une expérience dans le but de tester leur aversion au risque. De cette participation, ils ont obtenu un montant d'argent avant de commencer leur journée de travail. Selon le modèle des préférences références-dépendantes, il devrait y avoir une relation négative entre le montant gagné grâce à l'expérience et le nombre d'arbres plantés par les participants le jour de l'expérience. Cette relation doit être négative, puisque plus le montant est élevé, plus rapidement la cible de salaire sera atteinte. Les résultats montrent plutôt l'absence de relation entre le montant gagné lors de l'expérience et le nombre d'arbres plantés. Je ne trouve pas par conséquent de support pour cette théorie.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20700
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26034.pdf2.9 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.