Les dysfonctions immuno-inflammatoires dans l'infertilité associée à l'endométriose : implications du facteur inhibiteur de la migration des macrophages (MIF) et de la Prostaglandine E2 (PGE2)

Authors: Carli, Cédric
Advisor: Akoum, AliLeclerc, Pierre
Abstract: L'endométriose est une maladie gynécologique touchant les femmes en âge de procréer caractérisée par la présence de tissu endométrial ectopique, c'est-à-dire en dehors de la cavité utérine. Les femmes atteintes d'endométriose peuvent présenter divers symptômes parmi lesquels des douleurs pelviennes et de l'infertilité. Des dysfonctions du système immunitaire sont de plus en plus souvent suspectées comme un des éléments responsables de la pathogenèse de cette maladie ainsi que de l'infertilité associée. L'objectif général de ce projet est d'étudier l'implication dans l'infertilité associée à l'endométriose de deux molécules pro-inflammatoires aux propriétés variées et à l'expression anormalement élevée dans cette pathologie, MIF et PGE2. Nos résultats montrent que MIF favoriserait la capacitation des spermatozoïdes dans des conditions physiologiques mais pourrait également affecter leur fonction lorsqu'il se retrouve à des niveaux anormalement élevés comme lors de l'endométriose. Ceci suggère un rôle direct possible de MIF dans l'infertilité associée à l'endométriose. La stimulation des cellules ectopiques par MIF entraîne une libération accrue de PGE2, ceci via l'induction de COX-2. De plus, les MAPKs jouent un rôle dans ce phénomène. Par son effet inducteur sur la libération de PGE2, MlF pourrait favoriser l'aspect inflammatoire et le développement ectopique des lésions d'endométriose. L'effet de MlF sur la libération de PGE2 par les cellules endométriales ectopiques pourrait également expliquer les quantités élevées de cette prostaglandine dans le liquide péritonéal des femmes atteintes d'endométriose, un phénomène suspecté dans l'infertilité associée à cette maladie. En plus d'être un médiateur de l'inflammation, PGE2 est impliquée à de nombreux niveaux dans la reproduction. Finalement, nos travaux ont porté sur les enzymes de synthèse de PGE2 dans l'endomètre eutopique des femmes normales et l'endomètre eutopique et ectopique des femmes atteintes d'endométriose. Selon nos données, l'expression de certaines de ces enzymes est perturbée durant cette maladie, ce qui peut avoir des effets délétères sur la physiologie de la reproduction. L'endométriose et ses symptômes sont des phénomènes complexes ayant probablement plus qu'une seule origine. Parmi les nombreux facteurs à l'expression altérée dans l'endométriose, notre étude montre que MIF et PGE2 pourraient être de ceux jouant un rôle dans l'infertilité reliée à cette maladie.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20615
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26052.pdf16.32 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.