Manières de faire l'évaluation formative des apprentissages selon un groupe d'enseignantes du primaire : une perspective interactionniste

Authors: Morrissette, Joëlle
Advisor: Desgagné, Serge
Abstract: Cette recherche s'est intéressée à documenter le savoir-faire mis en oeuvre par des enseignantes du primaire en matière d'évaluation formative des apprentissages, et ce, à partir de l'explicitation, en groupe, de leurs façons de faire. En vue de mettre en forme cet intérêt de recherche, j'ai eu recours à l' interactionnisme symbolique, et plus particulièrement aux travaux de Becker (1982), ce qui m'a permis de proposer une conception sociale de l'évaluation formative. J'ai également puisé à la théorie de la structuration de Giddens (1967) afin d'esquisser un modèle d'acteur et de son savoirfaire. L'investigation a consisté en la conduite d'entretiens individuels menés auprès de cinq enseignantes du primaire, réalisés en alternance avec des entretiens de groupe, ces derniers constituant le lieu où les praticiennes ont négocié leurs façons de faire à partir de l'explicitation d'épisodes d'évaluation formative préalablement identifiés sur des enregistrements vidéo produits dans leur classe. Une analyse de discours a été déployée en deux mouvements, le premier consistant en une thématisation des verbatims issus des entretiens de groupe, le second en une analyse de conversation. Dans un premier registre d'analyse, j'ai décrit leurs "manières de faire" selon deux catégories, soit des manières de définir la situation des élèves face aux apprentissages et des manières d'intervenir dans une perspective formative. En prenant en compte le type d'interaction que l' explicitation de ces "manières de faire" a suscité au cours des entretiens de groupe, j'ai de plus distingué des "manières de faire partagées", . des "manières de faire admises" et des "manières de faire contestées". Dans un deuxième registre, j'ai dégagé des conventions de la culture de métier des enseignantes à partir des "manières de faire partagées", des singularités telles des routines ou des théories-en-usage à partir des "manières de faire admises" et, enfin, des accords pragmatiques permettant de négocier les tensions entre la visée de soutien aux apprentissages de l'évaluation formative, les contraintes institutionnelles et les pressions sociales à partir des "manières de faire contestées". En conclusion, je reviens sur l'ensemble de la thèse en faisant ressortir tant les aspects féconds que critiques, et propose quelques prolongements ou pistes de recherche en lien avec le travail accompli.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20506
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25992.pdf34.56 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.