Régulation de l'homéostasie des androgènes et des dérivés des acides gras bioactifs dans la prostate humaine par les UDP-glucuronosyltransférases (UGT)2B

Authors: Chouinard, Sarah
Advisor: Bélanger, AlainBarbier, Olivier
Abstract: Les enzymes UDP-glucuronosyltransférases (UGT) sont des enzymes du métabolisme impliquées dans l'inactivation et l'élimination de nombreuses molécules exogènes ou endogènes, telles que les androgènes ou les dérivés d'acides gras. Chacune des 7 enzymes humaines de la sous-famille UGT2B présente une expression tissulaire spécifique, ainsi qu'une spécificité de substrat unique. Les principales UGT2B impliquées dans l'inactivation des androgènes sont les UGT2B7, 2B15 et 2B17. De plus UGT2B15 et 2B17 sont aussi impliquées dans la glucuronidation des dérivés d'acides gras tels que l'acide 12- hydroxyéicosatétraénoïque et de l'acide 13-hydroxyoctadécadiénoïque, respectivement. Ces deux enzymes sont exprimées dans les cellules épithéliales de la prostate humaine. La colocalisation de ces UGT2B et des différentes enzymes de la stéroïdogénèse permettant la synthèse des différents substrats androgéniques, suggère un rôle important des UGT2B dans l'inactivation des androgènes. Le traitement des cellules de prostate LNCaP avec des agonistes du récepteur des androgènes a démontré une régulation différentielle des différentes UGT2B impliquées dans l'inactivation des androgènes et des dérivés des acides gras bioactifs. Par ailleurs, l'utilisation de la technique d'interférence à l'ARN dirigée vers les UGT2B15 et 2B17 a démontré une implication majeure de la glucuronidation des androgènes dans le contrôle de la réponse androgénique. En effet, l'inhibition des ces deux enzymes dans les cellules LNCaP diminue grandement la glucuronidation des androgènes et provoque une induction plus forte des différents gènes androgéno-dépendants ainsi qu'une stimulation de la prolifération cellulaire suite à un traitement à la dihydrotestostérone. Finalement, la recherche de l'orthologue de l'UGT2B15 chez la souris, a permis de démontrer que l'enzyme Ugt2b5 est fortement impliquée dans la glucuronidation des principaux métabolites androgéniques tandis que l'Ugt2bl conjugue très efficacement la dihydrotestostérone. La glucuronidation des androgènes chez la souris s'effectue principalement au foie et l'expression des Ugt2b murines est régulée en fonction de l'âge, du sexe ainsi que par les niveaux circulants d'androgènes. En conclusion, ces résultats démontrent que la réaction de glucuronidation catalysée par les enzymes UGT2B15 et 2B17 est un déterminant majeur dans le contrôle de la réponse androgénique dans la prostate tout en permettant en plus d'inactiver les dérivés d'acides gras dans ce tissu. La caractérisation de la glucuronidation des androgènes chez la souris permettra de poursuivre ces travaux en réalisant des modèles animaux transgéniques.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2008
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20273
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25674.pdf39.19 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.