Facteurs spécifiques et non spécifiques prédisant l'effet de la thérapie cognitivo-comportementale de l'insomnie chronique comorbide au cancer du sein

Authors: Tremblay, Valérie
Advisor: Savard, Josée
Abstract: Une étude contrôlée et randomisée récente a montré l'efficacité de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) pour l'insomnie chronique comorbide au cancer du sein (Savard, Simard, Ivers & Morin, 2005). Le présent mémoire doctoral visait, à partir des données de cette étude, à investiguer les facteurs spécifiques (Le., la diminution des croyances dysfonctionnelles envers le sommeil et l'adhérence aux stratégies comportementales) et non spécifiques (i.e., la diminution de la détresse psychologique, les attentes thérapeutiques et la crédibilité perçue du traitement, ainsi que l'alliance thérapeutique) à la TCC de l'insomnie pouvant prédire ses effets bénéfiques sur le sommeil (mesuré subjectivement et objectivement), au post-traitement et à un suivi six mois. Étant donné que cette étude a utilisé un groupe témoin de type liste d'attente, les 57 participantes ont toutes reçu huit séances hebdomadaires de TCC administrées en groupes à un moment ou l'autre de l'étude. Toutes les patientes ont été évaluées au pré-traitement, au posttraitement et au suivi de six mois. Des analyses ont d'abord montré une réduction significative des croyances dysfonctionnelles envers le sommeil et de la détresse psychologique suivant la TCC. Des analyses de régression réalisées sur les variables de sommeil ont révélé que le prédicteur le plus constant de l'amélioration du sommeil mesuré subjectivement au post-traitement était les attentes thérapeutiques et la crédibilité initiale accordée au traitement. La réduction des croyances dysfonctionnelles envers le sommeil et l'adhérence plus élevée à certaines stratégies comportementales de la TCC se sont avérés les meilleurs prédicteurs de l'amélioration du sommeil mesuré par la polysomnographie (PSG) au post-traitement et mesuré subjectivement au suivi. Aucun des prédicteurs potentiels évalués ne s'est avéré significativement associé au changement du sommeil mesuré par PSG lors du suivi. En somme, ce mémoire doctoral suggère que les facteurs spécifiques de la TCC (i.e., les changements cognitifs et comportementaux) expliquent davantage le changement du sommeil lorsque mesuré objectivement au post-traitement et lorsque mesuré subjectivement au suivi, tandis que les facteurs non spécifiques (i.e., les attentes thérapeutiques initiales) expliquent mieux la perception subjective de changement du sommeil au post-traitement.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2008
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20258
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25628.pdf14.07 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.