Opter ou non pour des antidépresseurs dans le traitement de jeunes adultes aux prises avec des problèmes de santé mentale? : étude de facteurs non médicaux modulant la décision des médecins de famille pratiquant en CLSC ou en UMF

Authors: McKay, Anaïs-Monica
Advisor: Clément, MichèleBeaucage, Clément
Abstract: Au Québec, les problèmes de santé mentale ou d'adaptation sont fréquents chez les jeunes adultes de 18 à 30 ans. Lorsqu'ils ont recours aux services de santé publics, ces derniers privilégient la consultation auprès des médecins de famille. Cette étude tente de cerner les facteurs non médicaux intervenant dans l'option que prennent alors des médecins de famille de traiter ou non ces jeunes par antidépresseurs. Les médecins interrogés (n=12) proviennent du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de la Vieille-Capitale et pratiquent dans des unités de médecine familiale (UMF) et des centre locaux de services communautaires (CLSC). Le cadre d'analyse utilisé s'inspire du modèle Precede/proceed de Green et Kreuter (2005) lequel distingue trois types de facteurs : prédisposants, facilitants et de renforcement. Une méthode qualitative a été privilégiée, notamment l'entretien semi-dirigé et l'analyse de contenu. Les constats de l'étude révèlent l'existence de plusieurs facteurs ± subjectifs ¿ modulant le choix des médecins. Ainsi, leur ancienneté et leur intérêt pour la santé mentale représentent des facteurs prédisposant les médecins à adopter une attitude plus prudente envers la médicalisation des jeunes adultes. Selon eux, leur attitude plus prudente serait également attribuable à des facteurs facilitants, notamment le temps de consultation adéquat, le volume de pratique moins élevé, l'accessibilité aux conseils de leurs pairs ou à des spécialistes et la disponibilité de ressources psychosociales. En revanche, la souffrance exprimée par les jeunes adultes, la perception des idéations suicidaires, la demande de solutions ± magiques ¿ ou instantanées ainsi que la structure des politiques d'assurances privées et gouvernementales représentent parfois des facteurs de renforcement quant au choix de traiter par antidépresseurs.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2008
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20246
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25572.pdf9.49 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.