Un contexte de renouvellement de pratiques en éducation aux sciences et aux technologies : une étude de cas réalisée sous l'angle de la théorie de l'activité

Authors: Barma, Sylvie
Advisor: Bader, BarbaraGuilbert, Louise
Abstract: Cette thèse s'intéresse à la pertinence d'utiliser une grille de lecture socioculturelle pour décrire le renouvellement des pratiques en éducation aux sciences au secondaire au Québec. Ceci, au regard de contextes favorables au renouvellement des pratiques en éducation aux sciences, que ce soit au Québec ou dans d'autres pays occidentaux, ainsi que de propositions de chercheurs qui offrent des pistes pour renouveler les pratiques autour d'une réflexion sur les questions de finalités, de postures épistémologiques et de démarches d'enseignement. L'importance d'étudier le contexte dans lequel les enseignants évoluent nous a conduite à privilégier la troisième génération de la théorie de l'activité comme cadre théorique. Ce modèle permet une lecture systémique et contextuelle du renouvellement des pratiques en éducation aux sciences dans un contexte de réforme scolaire. C'est par le biais d'une étude de cas que nous documentons le volet de la planification et de la mise en oeuvre d'une situation d'enseignement/apprentissage par une enseignante en situation de mise en oeuvre d'un nouveau programme d'études. L'étude de l'activité de l'enseignante fait ressortir la complexité des interrelations entre les membres de la communauté et illustre que, c'est non seulement une pratique qui se transforme, mais bien un environnement d'apprentissage alors que sont négociées collectivement de nouvelles façons de faire, de nouvelles représentations. Une multiplicité de contextes, d'outils symboliques et matériels et d'acteurs émergent de nos analyses et c'est dans la convergence des buts et des motivations des divers acteurs, ainsi que dans la façon dont les tensions sont résolues, que la construction collective des significations prend forme. Nos analyses documentent également diverses étapes d'un apprentissage émancipatoire vécu par l'enseignante. Apprentissage qui débute par une remise en question et une redéfinition de sa pratique en éducation aux sciences au secondaire et qui donne lieu à une nouvelle forme d'activité dans son milieu d'enseignement. Une posture épistémologique socioculturelle est porteuse pour faire émerger et décrire la complexité de l'activité d'un enseignant engagé dans le renouvellement de sa pratique. Sans être normative, nous suggérons des pistes didactiques pour la recherche en éducation aux sciences ainsi que pour la formation des maîtres.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2008
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20215
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25695.pdf72.72 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.