Étude de l'impact de la galectine-1 sur l'infection du virus d'immunodéficience humaine de type 1

Authors: Mercier, Simon
Advisor: Tremblay, Michel J.Sato, Sachiko
Abstract: Plus de 25 ans après l'identification du VIH-1 comme agent étiologique responsable de l'épidémie du SIDA et malgré un effort de recherche considérable, il nous est toujours impossible de guérir la maladie et aucun vaccin efficace n'a pu être mis au point. Pourtant de nombreuses découvertes ont été faites et le cycle viral du VIH-1 est aujourd'hui relativement bien détaillé, notamment en ce qui a trait aux cellules ciblées par le virus ainsi qu'aux étapes précoces menant à l'infection. On sait par exemple que la principale interaction permettant l'infection d'une cellule cible est celle entre la gp120 virale et le récepteur cellulaire CD4. On sait également que cette interaction est par nature plutôt faible, mais que d'autres interactions moléculaires entre le virus et la cellule peuvent stabiliser la liaison et ainsi mener à une infection productive. De même, certaines molécules peuvent avoir un effet inhibiteur sur l'infection au VIH-1 en empêchant la liaison entre la gp120 et le CD4. C'est le cas de plusieurs lectines qui ont montré un intéressant potentiel d'inhibition lorsqu'elles se lient aux glycanes de la gp120. Bien qu'elle soit également une lectine, la galectine-1 a démontré un tout autre impact sur l'infection au VIH-1. Cette molécule humaine est largement exprimée par les cellules cibles du VIH-1 et par d'autres cellules présentes dans leur environnement. Nos recherches démontrent clairement que la galectine-1 potentialise l'infection au VIH-1 en stabilisant l'attachement du virus sur la cellule cible mais sans augmenter de façon directe le processus de fusion. Nous avons observé ce phénomène avec des virus de tropisme différent et sur les deux types cellulaires représentant les principales cibles du VIH-1, soit les lymphocytes T CD4+ et les macrophages. Nous avons également observé que la galectine-1 facilite le transfert de virions de tropisme X4 des macrophages vers les lymphocytes T CD4+. Ces données nous indiquent que la galectine-1 favorise considérablement l'infection au VIH-1, mais aussi qu'elle pourrait agir comme un récepteur éboueur (scavenger receptor) soluble lorsque la fusion virale est inhibée.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2008
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20213
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25656.pdf43.78 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.