Communication et Internet : une étude de cas de l'appropriation sociale d'une technologie

Authors: Ben Affana, Synda
Advisor: La Garde, Roger deDufort, Francine
Abstract: La présente recherche s'intéresse à l'appropriation sociale d'une technologie et d'un processus de transformation d'un groupe de rencontre en une équipe de travail sur Internet. Nous faisons l'hypothèse que cette double appropriation serait conditionnée par l'articulation des pratiques sociales (professionnelles) et techniques déjà acquises. Pour les fins de notre recherche, nous avons recruté six bénévoles tunisiens et sept bénévoles québécois rattachés à des organismes communautaires, tous engagés dans la lutte contre le sida. Afin de créer un espace virtuel asynchrone de rencontre et d'échanges nous avons choisi la plate-forme LearningSpace. Afin de reproduire dans cet espace virtuel un processus réunissant les conditions de proximité de la transformation in situ d'un groupe de rencontre en une équipe de travail, nous avons mis au point un protocole comprenant les deux volets de la coopération et de la collaboration. Chaque volet renferme deux modules. Le volet coopération comprend les modules "présentation" et "échange" tandis que le volet collaboration contient les modules "discussion/réflexion" et "action". Nous nommons le "penser-agir" ce processus de transformation de relations sociales. Quatre mois ont été prévus pour la collecte des données. En plus des messages électroniques archivés (262 au total), nous avons mené et transcrit sept entrevues semi-directives auprès des participants et avons recueilli les conversations lors de trois séances de clavardage et une trentaine de messages déposés sur une liste de diffusion. Nous avons analysé ce corpus à l'aide de la version 6 du logiciel d'analyse qualitative NUD*IST. L'analyse a permis de cerner à travers des "cristallisations arbitraires" l'observation de "la finesse de la construction des [nouveaux] usages" (Millerand, 2002 182). Cette construction a été conditionnée et non déterminée par l'articulation des pratiques professionnelles et technologiques déjà acquises. Si ces résultats confirment le rejet d'un surdéterminisme technologique et social, ils confirment également le rejet d'un déterminisme des "usages acquis". C'est plutôt l'articulation des usages acquis qu'il faut évoquer dans l'analyse de l'appropriation d'une technologie et d'un processus virtuel de formation d'un groupe social.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2008
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20210
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25556.pdf127.16 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.