Le complexe des aboiteaux : l'expérience du souvenir obstinément renouvelée chez l'écrivain acadien Claude LeBouthillier

Authors: Doiron, Andrée Mélissa
Advisor: Kègle, Christiane
Abstract: Le traumatisme de la Déportation a résisté au temps et demeure toujours un important repère identitaire pour l'Acadie moderne. Il est le motif et l'obsession de l'écriture romanesque chez Claude LeBouthillier. Le récit cherche à remplir une fonction testimoniale malgré la distance temporelle qui sépare le trauma de récriture. Il lui faut alors concilier fiction, historiographie et discours transgénérationnel. Pour ce faire, la figure auctoriale adopte trois postures : celle du romancier, de l'historien et du descendant de survivant. Cela dit, l'écriture qui témoigne que l'on a survécu à la tentative d'extermination de sa culture et de son peuple est un acte qui déstabilise l'ordre normal des rapports entre soi et l'Autre. Dans ce cas, écrire devient transgression, violence, voire terrorisme symbolique. Or, l'écriture ne saurait être une victoire satisfaisante. Le récit de survivance tient du paradoxe parce qu'il est non seulement la démonstration d'un certain contrôle sur l'événement traumatique, mais il révèle également i'emprise que l'événement continu d'exercer sur le survivant.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2008
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20208
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25582.pdf10.95 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.