De l'altérité à sa perception : les mécanismes de brouillage dans l'œuvre de Louis-Philippe Hébert

Auteur(s): Dumont, Claudia
Direction de recherche: Fortier, Anne-MarieSt-Gelais, Richard
Résumé: Ce mémoire propose une analyse des mécanismes de brouillage exploités par Louis- Philippe Hébert, mécanismes qui ont pour effet d'entretenir dans ses textes une imprécision fondamentale, et cela malgré un apparent souci du détail et une recherche constante d'exactitude. Notre étude - fondée sur l'analyse des stratégies mises en oeuvre par l'auteur ainsi que sur l'exploration des parcours instables empruntés par le lecteur - montre que plusieurs paramètres textuels concourent à générer une insurmontable ambiguïté qui s'observe notamment à travers l'effacement de la frontière qui distingue habituellement l'identité de l'altérité : l'écart séparant les mondes fictif et empirique demeure largement indéterminé, le locuteur anonyme est campé dans une situation d'énonciation confuse alors que son doute perpétuel mine la confiance du lecteur, et enfin l'imprécision (ou la falsification) de la perception du sujet empêche de statuer concernant une éventuelle altérité du monde ou du sujet lui-même.
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2008
Date de la mise en libre accès: 13 avril 2018
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20206
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
TailleFormat 
25513.pdf24.47 MBAdobe PDFTélécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.