Impact d'une intervention alimentaire sur le statut en fer d'un groupe d'orphelins et enfants vulnérables d'âge préscolaire du Burkina Faso

Authors: Sanou, Dia
Advisor: Desrosiers, ThérèseTurgeon O'Brien, Huguette
Abstract: Les interventions alimentaires présentent des potentialités pour augmenter les apports nutritionnels en fer, mais il existe peu de preuves sur leur efficacité à améliorer le statut en fer des enfants dans les pays en développement à cause des infections et des multicarences. Nous avons étudié l'impact d'une intervention alimentaire couplée à une amélioration des pratiques d'hygiène sur le statut en fer d'un groupe d'orphelins et enfants vulnérables âgés de 1 à 6 ans du Burkina Faso. La prévalence de l'anémie était de 60% et la presque totalité (93%) des 58 enfants examinés étaient carences en fer. L'anémie ferriprive affectait près de la moitié des enfants (45%), soit les trois quarts des cas d'anémie avant l'intervention. La prévalence du paludisme était relativement faible alors que les parasitoses intestinales affectaient plus des trois quarts des enfants. En plus des apports alimentaires inadéquats en fer, les prédicteurs les plus importants de l'anémie par carence en fer étaient la malnutrition protéino-énergétique et des facteurs liés à des pratiques d'hygiène inappropriées (infections et indices de morbidité). Notre intervention a consisté à augmenter les apports en fer absorbable et à changer les comportements des enfants et des nourrices en matière d'hygiène. L'amélioration de la qualité globale de l'alimentation s'est traduite par une réduction de la prévalence d'apports inadéquats en d'autres micronutriments essentiels, notamment les vitamines A, Bn et C. Parallèlement, des changements de comportements axés sur des bonnes pratiques d'hygiène ont réduit les risques d'infection, entraînant une diminution de la morbidité associée. L'ensemble de ces changements a permis une amélioration des indices taille/âge et poids/âge. L'augmentation moyenne du taux d'hémoglobine de 5 g/L a entraîné une diminution des prévalences de l'anémie et de l'anémie par carence en fer. Les taux de ferritine sérique ainsi que la proportion d'enfants ayant des réserves faibles en fer n'avaient pas significativement varié entre le début et la fin de l'intervention, possiblement à cause des infections qui ont pu influencer les valeurs de cet indicateur. Une telle intervention se présente donc comme une approche prometteuse pour réduire simultanément l'incidence de l'anémie par carence en fer, le retard de croissance et la morbidité globale.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2008
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20129
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25508.pdf88.08 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.