Conceptual metaphors of time in English and in Arabic : a comparative cognitive study

Authors: Hamdi, Sondes
Advisor: Bacz, BarbaraShahrzad, Saif
Abstract: En dépit de l'intérêt accordé à l'étude de la métaphore, d'un côté, et aux méthodes de corpus, d'un autre, peu d'études ont combiné les deux éléments. Aussi est-il que jusqu'à présent, aucune étude n'a fourni une analyse comparative systématique des métaphores du temps en arabe et en anglais. En fournissant une étude comparative basée sur un corpus de métaphores du temps en arabe et en anglais, cette thèse a contribué à la Théorie de la Métaphore Conceptuelle (CMT) en plaçant la théorie dans une perspective interculturelle et interlinguistique plus vaste. L'étude démontre que l'anglais et l'arabe partagent les métaphores conceptuelles suivantes: LE TEMPS EST UN ESPACE, LE TEMPS EST UNE ENTITÉ MOBILE, LE TEMPS EST UN ESPACE LIMITÉ, LE TEMPS EST UN LIEU, LE TEMPS EST UNE EXTENSION, LE TEMPS EST UN POINT DE DÉPART/UNE DESTINATION, LE TEMPS EST UN CONTENANT, LE TEMPS ET L'OBERVATEUR SE DÉPLAÇANT DANS LA MÊME DIRECTION, LE TEMPS EST UN ESPACE LIMITÉ ET UNE ENTITÉ MOBILE SIMULTANÉMENT, LE TEMPS EST UN OBJET, LE TEMPS EST UN OBJET QUI PEUT ÊTRE DONNÉ, LE TEMPS EST UN OBJET QUI PEUT ÊTRE PRIS, LE TEMPS EST UN OBJET QUI PEUT ÊTRE PARTAGÉ, LE TEMPS EST UN OBJET QUI PEUT ÊTRE PERDU, LE TEMPS EST UN OBJET QUI PEUT ÊTRE CHERCHÉ, LE TEMPS EST UN OBJET DONT ON A BESOIN, LE TEMPS EST UN OBJET QUI COEXISTE AVEC NOUS, LE TEMPS EST UN OBJET QU'ON PEUT QUALIFIER, LE TEMPS EST OBJET PRÉCIEUX, LE TEMPS EST UNE PERSONNE, LE TEMPS EST DE L'ARGENT, LE TEMPS EST UNE RESSOURCE LIMITÉE. Les résultats suggèrent que les deux langues ont des métaphores congruentes différentes. Par exemple, tandis que l'anglais conceptualise le temps comme étant une herbe, un navire, et un livre, l'arabe conceptualise le temps comme une maladie. Alors que les deux langues partagent la métaphore générale le TEMPS EST UN ESPACE, l'arabe diffère de l'anglais dans la conceptualisation du temps en termes de largeur et de profondeur. Cette divergence dans les métaphores conceptuelles du temps dans les deux langues est attribuable à des différences physiques et historiques entre les deux cultures. L'étude démontre que les métaphores du temps sont basées sur des expériences corporelles et universelles
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2008
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20004
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25428.pdf152.92 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.