La domestication de la biodiversité

Auteur(s): Brisson, Ghislain
Direction de recherche: Guay, Louis
Résumé: J'analyse un épisode récent de négociation d'une nouvelle image formelle de la nature. La popularisation de l'idée de biodiversité dans les années 1980-90 a engendré un effort d'actualisation des représentations institutionnelles de la nature : les espèces menacées et les aires protégées cèdent le pas, tout en s'y intégrant, aux indicateurs de la diversité biologique. Comment l'objectivité et la légitimité de cette nouvelle image de la nature est-elle négociée? Comment l'idée de biodiversité est-elle domestiquée dans un outil cognitif tel qu'un indice de biodiversité? Mon analyse s'appuie sur les travaux en sociologie de la science qui postulent que les produits d'une entreprise scientifique n'ont rien d'évident et qu'ils sont le résultat d'une négociation des paramètres de la ± bonne ¿ science. Dans cette optique, je mets en relief les différentes conceptions de la ± bonne ¿ science qui s'opposent parmi les acteurs qui participent à la conception de l'Indice canadien de la biodiversité.
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2008
Date de la mise en libre accès: 13 avril 2018
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/19963
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
25295.pdfTexte18.18 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.