L'acquisition des clitiques objets en français L2 par des Arabophones : grammaire déficiente ou non?

Authors: Abdou Abdelhamid, Zeinab
Advisor: Prévost, Philippe
Abstract: Le but de notre étude est de vérifier si la grammaire de l'interlangue (IL), la grammaire construite par les apprenants d'une langue seconde (L2), est déficiente ou non. Pour ce faire, il est question d'analyser le statut des catégories fonctionnelles (CF) dans cette grammaire, notamment la catégorie AccV qui, selon Sportiche (1996), sous-tend les pronoms personnels objets en français. En arabe, les pronoms liés peuvent être considérés comme des affixes (Shlonsky, 1997). Autrement dit, les deux types de pronoms dans les deux langues ont un comportement syntaxique différent en ce qui concerne leurs caractéristiques et leur placement. Les données proviennent de deux tâches de production et de compréhension administrées à 54 enfants arabophones, âgés de 6 à 9 ans. De l'analyse des résultats, il est observé que l'émergence des clitiques objets est assez tardive en français L2 (voir aussi White, 1996; Griiter, 2005). De plus, le taux de compréhension des clitiques est beaucoup plus élevé que celui de production, ce qui suggère que la grammaire de l'IL n'est pas déficiente.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2008
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/19956
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25302.pdf13.61 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.