Mitigating error propagation of decision feedback equalization in boradband communications

Authors: Wang, Rujiang
Advisor: Delisle, Gilles-Y.
Abstract: L'interférence inter-symboles (ISI) représente un des obstacles majeurs à l'obtention de communications numériques fiables. Sauf pour le cas particulier des systèmes de signalisation à réponse partielle, le taux ISI doit être réduit le plus possible pour obtenir les communications numériques les plus fiables possibles. Pour les communications numériques à large bande , une des techniques les plus utilisées pour minimiser le taux ISI est l'égalisation. Les égalisateurs décisionnels à contre-réaction (DFE) sont parmi les structures les plus fréquemment utilisées, à cause de leur simplicité et de leur bonne performance. Cette thèse s'attaque au problème de la diminution de la propagation des erreurs dans un egalisateur décisionnel à contre réaction basé sur l'erreur quadratique moyenne (MMSE-DFE). Les DFE constituent une part importante des communications numériques modernes. De façon à réduire la propagation des erreurs dans les DFE, ce qui est de fait la limitation la plus importante de ceux-ci, un modèle basé sur l'erreur quadratique moyenne (MSE) est proposé. En s'appuyant sur ce nouveau modèle, les pondérations des filtres DFE, les éminceurs d'effacement (erasure slicer) et les éminceurs souples (soft slicer) peuvent être optimisés. Après une analyse théorique, on procède aux simulations numériques de ces modèles. Ces derniers sont relativement simples à implanter, ce qui contraste avec les modèles traditionnels basés sur les chaînes de Markov. Simultanément, on obtient une précision de prédiction qui se compare très avantageusement à celle obtenue avec les critères conventionnels basés sur l'erreur quadratique moyenne. On constate que l'éminceur souple optimal obtenu excède celui obtenu par l'optimisation conjointe DFE des pondérations et un éminceur à effacement. Les filtres de pondération DFE avec un éminceur optimal souple peuvent être considérés comme un sytème MMSE DFE vrai. La seconde contribution de ce travail de thèse consiste en une nouvelle forme de codage qui interagit avec la propagation des erreurs dans un DFE pour les modulations d'ordre supérieur. Les bits redondantes dans le diagramme d'éparpillement de la nouvelle modulation obtenue augmentent de façon dramatique l'immunité à la propagation des erreurs pour les symboles ayant le même niveau moyen d'énergie. De plus, la méthode proposée n'introduit pas de délais de décodage additionnels et la robustesse à la propagation des erreurs est néanmoins maintenue, même lorsque les pondérations de contre-réaction sont grandes par rapport à celles d'un DFE conventionnel. Globalement, cette thèse explore plusieurs moyens pour combattre la propagation des erreurs dans les DFE. Cette propagation est difficile à analyser surtout à cause de la non-linéarité de l'éminceur dans la boucle de contre réaction. Notre étude démontre que l'introduction de la propagation des erreurs dans le modèle du DFE-MSE conduit à une meilleure optimisation du DFE. L'approximation statistique du bruit et de l'ISI avant l'éminceur s'avère très appropriée pour la simulation numérique. Des connaissances additionnelles sur l'utilisation des DFE dans les canaux large bande ont également été obtenues. Un élément fondamental de nos travaux est la démonstration de l'exigence cyclique en transmission pour les égalisateurs à porteuse unique dans le domaine de la fréquence (SC-FDE). Bien que le traitement du signal en milieu fréquentiel soit largement accepté comme technique pour réduire les efforts de calcul requis, l'analyse théorique et la sirnulation révèlent qu'il y a également un autre avantage au traitement dans le domaine des fréquences. En effet, on montre que lorsque la réponse impulsionnelle du canal est plus longue que le préfixe cyclique du SC-FDE, un traitement dans le domaine fréquentiel amène une meilleure fidélité du signal qu'un traitement dans le temps. On a également regardé l'effet de la limitation de la largeur de bande pour un SC-FDE. Les résultats obtenus montrent qu'il existe une diversité de fréquences aux deux extrémités des secteurs des FFT. Ceci peut amener des idées directrices pour la réalisation physique des SC-FDE, particulièrement pour tenir compte du fait que les caractéristiques des secteurs de FFT requièrent des algorithmes différents pour un canal soumis à l'évanouissement.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2008
Open Access Date: 13 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/19907
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
25328.pdf27.2 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.