Stabilité de l'expansion palatine assistée chirurgicalement comparée à une ostéotomie Le Fort 1 multisegmentée

Auteur(s): Chamberland, Sylvain
Direction de recherche: Goulet, Jean-PaulFournier, André
Résumé: Ce projet visait à comparer deux traitements chirurgicaux d'expansion palatine pour la correction des déficits transverses des maxillaires. Dans une étude prospective, les données de 22 sujets ayant terminé leur traitement orthodontique et ayant eu une expansion palatine assistée chirurgicalement (EPRAC) sont comparées à un groupe contrôle historique traité avec une ostéotomie Le Fort 1. L'expansion et la récidive dentaire et squelettique obtenue avec l'EPRAC ainsi que la récidive ont été mesurées sur des modèles d'étude et des radiographies céphalométriques postéro-antérieures standardisées à cinq moments durant le traitement. Dans le groupe EPRAC, l'expansion dentaire moyenne est 7,48 ± 1,39 mm. La récidive est 2,22 ± 1,69 mm (30%). À la fin de la distraction osseuse, 3,49 ± 1,37 mm d'expansion squelettique ont été obtenus. Lors d'une EPRAC, il faut anticiper la perte du tiers de l'expansion dentaire alors que l'expansion squelettique est stable. La récidive postchirurgicale de l'EPRAC semble similaire aux changements de l'arcade dentaire après une expansion à l'aide d'une ostéotomie maxillaire segmentée (3,06 ±1,31 mm)
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2008
Date de la mise en libre accès: 13 avril 2018
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/19845
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
25241.pdfTexte11.32 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.