Productivité de la chicouté au Québec en fonction de diverses régies de culture

Authors: Bellemare, Mireille
Advisor: Rochefort, LineLapointe, Line
Abstract: La chicouté (Rubus chamaemorus L.) est une plante vivant dans les tourbières des régions circumpolaires. Des essais ont été réalisés sur la Côte-Nord pour augmenter la productivité de la chicouté en tourbière naturelle. Trois ans après l'application d'un traitement combiné de sectionnement des rhizomes et de fertilisation, la densité de ramets a été augmentée. Plusieurs facteurs ont aussi été testés en tourbière résiduelle. Après deux ans, la protection par un brise-vent n'a pas amélioré la croissance, mais une meilleure survie a été observée avec l'implantation de rhizomes longs de 20 et 25 cm plutôt que 15 cm, plantés à l'automne. Des essais en serre ont montré que les rhizomes possédant des bourgeons terminaux présentaient de meilleurs taux de survie et que la dose optimale de fertilisant 13-13-13 était de 4 g/L. Les perspectives pour la culture de la chicouté à moyen terme sont positives, cependant de nouvelles recherches devront être réalisées pour rentabiliser la culture à grande échelle.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2007
Open Access Date: 12 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/19068
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
24245.pdf921.64 kBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.