La dynamique de l'intervention en éducation à la santé au primaire

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorTousignant, Marielle-
dc.contributor.authorBlais, Mireille-
dc.coverage.spatialQuébec (Province)fr_CA
dc.date.accessioned2018-04-11T22:15:20Z-
dc.date.available2018-04-11T22:15:20Z-
dc.date.issued2004-
dc.identifier.other21501-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/17879-
dc.description.abstractCette recherche-action a pour but de faire de la connaissance sur la dynamique de l’intervention en éducation à la santé au primaire. Le problème origine du fait que plusieurs éducateurs physiques sont préoccupés par la santé et les habitudes de vie des jeunes et qu’ils recherchent des moyens efficaces pour développer et implanter des situations d’apprentissage qui favorisent l’adoption d’un mode de vie sain et actif chez les élèves. La présente étude a été réalisée en collaboration avec quatre praticiennes d’expérience et une chercheuse-consultante. Elles ont mis en place un dispositif d’action et de recherche auprès de quatre groupes d’élèves âgés entre 7 et 10 ans (n = 102). Le modèle écologique sert de cadre conceptuel pour décrire la nature, le contenu et le déroulement de situations d’apprentissage en éducation à la santé, de même que pour identifier des facteurs explicatifs du degré de coopération des élèves dans les situations proposées. Les données proviennent essentiellement des notes d’observation de la chercheuse, des entrevues réalisées avec les éducatrices physiques et les élèves de même que des travaux produits par les élèves. La démarche inductive d’analyse des données fait ressortir que les praticiennes mettent en place deux types de situations pour que les élèves développent des habitudes de vie et acquièrent des connaissances en matière de vie saine et active. Elles utilisent entre autres une forme de contrat pour les aider à s’engager de façon autonome pendant plusieurs mois dans la modification de leurs habitudes de vie. Divers facteurs peuvent expliquer le degré de coopération des élèves. Le système de responsabilisation les supporte dans leur démarche d’autogestion et ils s’engagent de façon autonome sans avoir besoin « d’échanger une note contre une performance ». De plus, ils bénéficient du support social et de la reconnaissance des adultes témoins de leurs actions. Par ailleurs, il semble que les connaissances et les croyances des praticiennes jouent un rôle central dans le processus de planification et d’implantation de situations d’apprentissage en éducation à la santé au primaire.fr
dc.description.abstractThe purpose of this action research was to investigate the dynamics of health education in elementary schools. Many physical educators remain preoccupied by children’s health and lifestyle. They are looking for efficient ways to develop and implement learning tasks that would promote a healthy and active lifestyle among their pupils. This study was conducted in collaboration with four experienced practitioners and a consultant/researcher. Four student groups were involved; children were aged between 7 and 10 (n = 102). The ecological model served as a conceptual frame of reference to describe the nature, the content and the development of health learning tasks, and to identify factors that would explain pupils’ level of cooperation during the teaching/learning process. Data were collected by means of the researcher’s observational notes, interviews with the physical educators and the pupils, and analyses of pupils’ productions. An inductive analysis of the data shows that the practitioners make use of two types of learning tasks in order to bring the pupils to adopt a healthy lifestyle and to develop knowledge about it. They use, among other strategies, a type of contract to help children engage by themselves into a modification process of their lifestyle over a period of many months. Many factors might explain the pupils’ degree of cooperation. The accountability system acts as a support in their self-management process and they choose to involve themselves without exchanging grades for performance. Furthermore, they receive social support and acknowledgment from adults who are aware of their efforts and actions. Results also indicate that practitioners’ knowledge and beliefs play a central role in the decision making process as it relates to the planning and implementation of learning tasks in health education at the elementary school level.en
dc.languagefre-
dc.subject.classificationLB 5.5 UL 2004-
dc.titleLa dynamique de l'intervention en éducation à la santé au primairefr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Thèse de doctoratfr
dc.date.updated2018-04-11T22:15:19Z-
dc.subject.rvmÉducation sanitaire (Enseignement primaire) -- Québec (Province) -- Québec, Agglomération de -- Études de casfr_CA
dc.subject.rvmRecherche-action en éducation -- Québec (Province) -- Québec, Agglomération defr_CA
dc.subject.rvmRecherche-action en santé publique -- Québec (Province) -- Québec, Agglomération defr_CA
dcterms.publisher.locationQuébec-
dc.identifier.bacTC-QQLA-21501-
bul.identifier.controlNumber1131948653-
etdms.degree.nameThèse. Sciences de l'éducationfr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
21501.pdfTexte1.81 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.