Entre empire et nation : gravures de la ville de Québec et des environs, 1760-1833

Authors: Parent, Alain
Advisor: Courville, Serge
Abstract: Cette étude des gravures et aquatintes publiées de la ville et des environs de Québec au cours de la période 1760-1833 soutient que la représentation picturale que les Britanniques se font de la colonie se constitue dans le contexte du projet impérial britannique et des débats qui secouent la Grande-Bretagne. Le phénomène fondamental de la représentation (visuelle, dans ce cas) est abordé principalement à partir de la notion d'intentionnalité qui accorde une grande importance aux conditions d'apparition des estampes. Le contexte culturel, social et géopolitique de la Grande-Bretagne à l'époque éclaire dès lors l'interprétation des séries d'images comprenant la ville de Québec réalisées d'après Hervey Smyth (1760-1761), Richard Short (1761), James Peachey (1786), George Bulteel Fisher (1796) et James Pattison Cockburn (1831-1833). Ces oeuvres traduisent une préoccupation durable pour la maîtrise des lieux, imputable à la volonté de contrôle d'un empire multi-ethnique. Elles révèlent parfois les perceptions des différents groupes sociaux qui composent la société britannique. D'abord animées par un patriotisme ravivé par la guerre contre la puissance catholique et française dont l'influence culturelle est perçue comme une menace pour la nation, les années 1760 président à des images conquérantes et fortes qui valorisent, du moins en Grande-Bretagne, des valeurs de liberté, d'héroïsme, d'anti-catholicisme et de masculinité. La période suivante, celle des années 1780-1800, voit paraître peu d'estampes de la ville de Québec sur le marché londonien. Les quelques images publiées incorporent cependant des "manières de voir et de vivre" qui favorisent également la mise à distance de l'objet urbain, une tendance qui se maintiendra ultérieurement. Vers 1830, au moment où la société bourgeoise britannique est bien implantée, l'image de la ville de Québec traduit les préoccupations contemporaines de loisir, de tourisme, d'ordre social et d'expérience esthétique. En tout temps, l'image de la ville de Québec se trouve prise dans les rets de la Grande-Bretagne dont elle symbolise à la fois les ambitions et les craintes sur le plan géographique.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2003
Open Access Date: 11 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/17802
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
20940.pdf21.33 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.