L’organisation du hadj en Côte d’Ivoire : entre facteur de cohésion et source de rivalités au sein de la communauté musulmane (1993-2010)

Authors: Madore, Frédérick; Traoré, Yssoufou
Abstract: L’importance du hadj et les sommes d’argent considérables qui y sont consacrées sont sources de convoitises. Il n’est dès lors pas surprenant que les États ouest-africains aient souvent été au centre de cette entreprise. À cet égard, le cas du pèlerinage en Côte d’Ivoire est très intéressant. De la création du Comité national pour l’organisation du pèlerinage à La Mecque (cnopm) en avril 1993 jusqu’à la fin de la présidence de Laurent Gbagbo en 2010, en passant par le retentissant échec du «hadj 2006 bis», la gestion du cinquième pilier de l’islam a été à la fois un vecteur de cohésion et de structuration de la communauté musulmane ivoirienne tout en étant la source de profondes rivalités pour des ressources religieuses, économiques et symboliques. Quant à eux, les différents régimes s’étant succédé au cours de cette période, derrière une volonté d’assistance de la communauté musulmane, utilisèrent différentes stratégies pour chercher à s’assurer de la loyauté de certaines élites musulmanes, à affaiblir la cohésion de la communauté, ou encore à réduire l’influence de certains dirigeants et organisations soupçonnés d’être proches de l’opposition au profit d’autres groupes plus près de leurs intérêts.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 16 March 2018
Open Access Date: 16 March 2019
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/17463
This document was published in: Cahiers d'études africaines, No 229, 179-208 (2018)
http://journals.openedition.org/etudesafricaines/21880
École pratique des hautes études 6ème section
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
Description SizeFormat 
Madore et Traoré (2018) L’organisation du hadj en Côte d’Ivoire.pdf
2.42 MBAdobe PDF    Request a copy
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.