Opinions de la population québécoise à l'égard de la séparation parentale

Auteur(s): Saint-Jacques, Marie-ChristineGodbout, ElisabethIvers, Hans
Résumé: Face aux profonds changements sociodémographiques qu’a connus la famille, comment les Québécoises et les Québécois perçoivent-ils la séparation des parents et ses conséquences sur l’adaptation des enfants ? Afin de répondre à ces questions, un sondage a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif de la population québécoise (n = 1 202). Les résultats montrent que si la famille « traditionnelle » demeure valorisée et la séparation déplorée par la majorité, la séparation apparaît comme une solution acceptable à une vie de couple malheureuse. Des analyses de regroupement mettent au jour cinq profils d’opinions distincts dont deux sont particulièrement en opposition, soit les modernistes et les traditionalistes. L’interprétation de ces profils montre que si certains Québécois considèrent qu’une séparation est une solution préférable à une union malheureuse, ce constat ne fait pas l’unanimité. Les différences sociodémographiques relevées en comparant ces regroupements fournissent certaines pistes explicatives de la diversité des postures.
Type de document: Article de recherche
Date de publication: 1 septembre 2016
Date de la mise en libre accès: 11 janvier 2018
Version du document: VoR
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/16363
Ce document a été publié dans: Cahiers québécois de démographie, Vol. 45 (2), 247-267 (2016)
https://doi.org/10.7202/1040397ar
Association des démographes du Québec
Autre version disponible: 10.7202/1040397ar
Collection :Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
1040397ar.pdfVersion of record249.72 kBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Saint-Jacques et coll. 2017 final sans édition revue.pdf
Accepted Manuscript1.12 MBAdobe PDF    Demander une copie
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.