Cell of origin of distinct cultured rat liver epithelial cells, as typed by cytokeratin and surface component selective expression

Authors: Marceau, NormandGermain, LucieGoyette, RenéNoël, MichelineGourdeau, Henriette
Abstract: L'origine intra-tissulaire des cellules épithéliales non-parenchymateuses émergeant des cultures de cellules hépatiques demeure inconnue. Des cultures d'hépatocytes et de cellules non-parenchymateuses de foie de rat obtenues par des méthodes sélectives de dispersion du tissu ont été analysées à l'aide d'anticorps monoclonaux réagissant avec les cytokératines et la vimentine de foie de rat, d'anticorps polyvalents dirgés contre les cytokératines de sabots de vache et la vimentine de lentilles de porc, et d'anticorps monoclonaux dirigés contre des antigènes exposés en surface des cellules ovales et des canaux biliaires ou des hépatocytes. L'analyse par immunotransfert de protéines de cellules épithéliales non-parenchymateuses de foie de rat en culture révèle que l'anticorps anti-cytokératines d'hépatocytes de rat reconnaît une cytokératine de masse relative (Mr) 55 000, l'anticorps anti-cytokératines de sabots de vache réagit avec une cytokératine de Mr 52 000 et que les anticorps anti-vimentine réagissent avec la vimentine. Des analyses similaires avec les protéines de fibroblastes de rat en culture confirment que les anticorps anti-vimentine reconnaissent la vimentine. La coloration de coupes de foie congelé par double marquage en immunofluorescence utilisant les anticorps anti-cytokératines et anti-vimentine rélève un patron de réactivité unique pour chacune des différentes structures cellulaires du foie. Les hépatocytes sont colorés seulement par l'anticorps anti-cytokératine de Mr 55 000 tandis que les cellules sinusoidales réagissent seulement avec l'anti-vimentine. D'autre part, les cellules épithéliales des canaux biliaires et de la capsule de Glisson réagissent avec tous les anticorps anti-cytokératines et anti-vimentine. Cependant, la réaction de l'anticorps anti-vimentine avec les cellules des canaux biliaires est faible. Des analyses similaires sur des coupes de tissus ont montré que l'anticorps anti-cellules ovales réagit avec les structures des canaux biliaires mais non avec la capsule de Glisson tandis que l'anticorps anti-hépatocytes ne réagit qu'avec les cellules parenchymateuses. Cette même réactivité différentielle des anticorps anti-cytokératines et anti-vimentine se retrouve dans les cultures primaires d'hépatocytes, de cellules sinusoïdales et des canaux biliaires. Les anticorps utilisés ici permettent donc une distinction claire entre les cellules épithéliales non-parenchymateuses, les hépatocytes et les cellules sinusoïdales en culture. La microscopie par immunofluorescence indirecte sur des hépatocytes et des cellules des canaux biliaires non fixées ou fixées à la formaldehyde a confirmé que les anticorps anti-hépatocytes et anti-cellules ovales reconnaissent des éléments exposées en surface des types cellulaires respectifs. L'extension de cette méthode de typage à trois lignées établies de cellules hépatiques de rat ayant une morphologie épithéliale (RLEC, MLC et T51B) a permis de montrer que toutes ces lignées sont effectivement d'origine épithéliale puisqu'elles réagissent avec les anticorps anti-cytokératines. De plus, les réactions de ces lignées cellulaires avec les anticorps anti-vimentine donnent des patrons de réactivité équivalents à ceux des cellules épithéliales des structures biliaires et de la capsule de Glisson. De plus, les analyses avec les anticorps contre les composantes exposées en surface ont révélé une réaction de l'anticorps anti-cellules ovales sur les cellules T51B mais non sur les autres lignées cellulaires. Cela suggère fortement que les cellules T51B originent des cellules des canaux biliaires tandis que les autres lignées présentant le phénotype de cellules mésothéliales en culture origineraient de la capsule de Glisson.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 August 1986
Open Access Date: Restricted access
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/16176
This document was published in: Biochemistry and Cell Biology, Vol. 64 (8), 788–802 (1986)
https://doi.org/10.1139/o86-107
NRC Research Pres
Alternative version: 10.1139/o86-107
2429680
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
1986_Marceau_BiochemestryCellBiol.pdf
1.91 MBAdobe PDF    Request a copy
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.