Modèle chirurgical murin pour l'étude des greffons cultivés

Authors: López-Vallé, Carlos Antonio; Germain, LucieAuger, François A.
Abstract: Afin d'évaluer in vivo le comportement des équivalents cutanés cultivés, nous avons mis au point un modèle de transplantation chez la souris athymique. Le modèle que nous avons déjà décrit (Lopez-Valle C.A. et aL, PIast Reconstr Surg. 1992,89, 139-143)satisfait aux critères suivants: immobilisation du site receveur, aucun déplacement du greffon et liberté de mouvement de l'animal utilisé. Néanmoins, cette technique comportait à long terme deux lacunes: a) la réduction importante de la surface greffée par contraction cicatricielle, et b) l'absence d'une barrière physique entre les kératinocytes humains et murins. Nous proposons des modifications à la technique pour remédier à ces faiblesses. De plus, notre innovation d'implanter du polypropylène afin d'obtenir du tissu de granulation, lorsque désiré au niveau du lit receveur, est une approche plus aisée que l'utilisation des pastilles de verre. Finalement, dans le but de minimiser les soins de plaie, nous avons modifié nos cages à souris. L'analyse immunohistologique des biopsies prélevées 21 jours après la greffe révèle que la membrane basale est complète. Ce modèle animal nous permet d'étudier in vivo le comportement des greffons cultivés ainsi que des aspects reliés à la cicatrisation et à ('immunologie cutanée humaine.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 January 1992
Open Access Date: Restricted access
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/16161
This document was published in: Annales de chirurgie, Vol. 46 (9), 845-849 (1992)
Editions Elsevier
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
1992_LopezValle_AnnChir1992_46(9)_p845_850.pdf
3.02 MBAdobe PDF    Request a copy
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.