Rapport minoritaire : la dissidence fait juge

Authors: Belleau, Marie-ClaireBouchard, Valérie; Johnson, Rebecca
Abstract: In this article, we explore the relationship between gender, judging, and the place of judicial dissent through the cinematographic treatment of the film Minority Report. We draw parallels between the structure of the judicial system and the main characters and events of the film to better understand how the idea of 'dissent' is represented and gendered. The exercise leads us to a consideration of the figure of the judge in relation to the film's precognitives - three beings kept in a foetal state whose task it is to transmit their visions of the future, visions that enable the prevention of murders yet to come. The precognitives can be seen, in the world of thefilm, to have assumed the role ofjudge. We see them as assuming that function in a variety of ways: first, as a type of Judicial-automatons' in a system that is thought to require perfect and necessary unanimity, where the truth can be definitively known and found, alternatively, as judges in a more flexible and provisional system where the possibility of disagreement and dissent exists.
Dans le présent article, nous proposons l’analyse des relations entre les femmes, la fonction de juge et la dissidence judiciaire à travers le traitement cinématographique du film Rapport minoritaire. Nous y faisons un parallèle entre la structure du système juridique et les principaux protagonistes et les événements du film afin de comprendre comment l’idée de la « dissidence » y est représentée et incarnée par le genre féminin. L’exercice nous conduit à nous interroger sur la figure du juge en rapport avec les personnages des précognitifs – trois êtres gardés dans un état fœtal dont la fonction est de transmettre des visions du futur, visions qui permettent de prévenir les meurtres à venir. Ces précognitifs peuvent être perçus, dans l’univers du film, comme ceux qui assument ce rôle de juge. Ils performent la fonction de juge de différentes manières : d’abord en tant que « juges-automates » dans un système pensé comme requérant une unanimité parfaite et nécessaire, où la vérité peut être définitivement connue et trouvée; puis, en tant que juges dans un système plus flexible et provisoire où la possibilité de désaccord et de dissidence existe.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 January 2009
Open Access Date: 24 October 2017
Document version: AM
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/15692
This document was published in: Canadian journal of women and the law, Vol. 21 (1), 1–17 (2009)
https://doi.org/10.3138/cjwl.21.1.1
University of Toronto Press
Alternative version: 10.3138/cjwl.21.1.1
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
Description SizeFormat 
Rapport minoritaire - PDF.pdf178.45 kBAdobe PDFView/Open
Rapport minoritaire-la dissidence fait juge.pdf
Version of Record1.03 MBAdobe PDF    Request a copy
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.