La périphérie du texte dans les ouvrages juridiques québécois

Auteur(s): Normand, Sylvio
Résumé: Différents éléments entourent le texte d'un ouvrage. Ce sont, par exemple, le titre, la dédicace, la préface, les notes et les index. Ces éléments sont désignés sous l'appellation de «paratexte» par les théoriciens de la littérature. La présente étude s'intéresse aux éléments paratextuels les plus fréquemment rencontrés dans les ouvrages juridiques québécois parus entre 1775 et 1920. Les caractéristiques de ces éléments sont présentées en insistant sur leur finalité. La recherche montre que le paratexte sert d'abord à assurer la réception des ouvrages de droit par la communauté juridique. L'évolution de certains éléments paratextuels reflète les transformations qui marquèrent les imprimés juridiques, surtout à partir du milieu du XIXe siècle, alors que la pratique du droit se professionnalise.
Type de document: Article de recherche
Date de publication: 1 mars 1998
Date de la mise en libre accès: 11 juillet 2017
Version du document: VoR
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/14621
Ce document a été publié dans: Les Cahiers de Droit , Vol. 39 (1), 75–133 (1998)
https://doi.org/10.7202/043480ar
Université Laval, Faculté de droit
Autre version disponible: 10.7202/043480ar
Collection :Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
Normand, La périphérie du texte.pdf3.55 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.