L’affaire Plamondon : un cas d’antisémitisme à Québec au début du XXe siècle

Authors: Normand, Sylvio
Abstract: L’affaire Plamondon compte parmi les procès célèbres de l’histoire judiciaire québécoise. Cette affaire commence par une conférence à caractère antisémite prononcée à Québec, en 1910, par Jacques-Édouard Plamondon. Au cours des semaines qui suivent, la presse se divise et des Juifs sont victimes d’agressions. Deux Juifs, qui souhaitent éviter que les choses dégénèrent, intentent une poursuite en dommages-intérêts pour libelle diffamatoire. L’action est rejetée en première instance, mais accueillie en appel. Au regard du droit, ce procès suscite de l’intérêt en ce qu’il reflète les tensions qui divisent la société, révèle la confiance que la communauté juive met dans l’institution judiciaire et amène une reconnaissance, en certaines circonstances, de la diffamation collective. Ce procès est aussi une illustration des formes spécifiques que constituent le scandale, l’affaire et la cause suivant une approche sociologique.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 September 2007
Open Access Date: 7 July 2017
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/14586
This document was published in: Les Cahiers de Droit, Vol. 48 (3), 477–504 (2007)
https://doi.org/10.7202/043938ar
Université Laval, Faculté de Droit
Alternative version: 10.7202/043938ar
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
Normand, L'affaire Plamondon.pdf1.59 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.