Le journalisme politique en 140 caractères : le cas du Québec

Authors: Chacon, GenevièveGiasson, ThierryBrin, Colette
Abstract: Durant la dernière décennie, peu d’études se sont penchées sur l’utilisation que font les journalistes politiques d’Internet et des réseaux socionumériques, particulièrement à l’extérieur des États-Unis et du contexte spécifique des campagnes électorales. Traditionnellement, un pan de la littérature en communication conçoit l’actualité politique comme une construction, négociée principalement entre les journalistes et les autorités politiques. Or, les sources d’information des journalistes tendent à se diversifier ; Internet fournit désormais aux acteurs politiques, médiatiques et citoyens l’occasion d’interagir et de négocier la construction de l’actualité publiquement, en temps réel. En ce sens, cet article explore comment les journalistes politiques québécois utilisent Internet, et plus spécifiquement Twitter, dans leurs pratiques et leurs discours professionnels, à partir d’une analyse de contenu quantitative et qualitative des messages diffusés par la presse parlementaire durant une période de deux semaines. D’une part, nos analyses montrent la persistance de pratiques caractéristiques des médias de masse et l’émergence de nouvelles façons de faire. Généralement, les journalistes parlementaires dialoguent peu et sont enclins à conserver leur rôle de gardien de l’information (gatekeeper) sur Twitter, diffusant principalement leur propre travail ou celui d’autres journalistes. De plus, les sources politiques officielles continuent à occuper une place prépondérante dans leur couverture. Cependant, le rapport des journalistes parlementaires au temps se transforme. Une partie très importante de leur production consiste à communiquer instantanément de l’information fragmentaire sur un événement politique, laissant peu d’espace et de temps à la vérification de l’information. D’autre part, nos données révèlent une diversité dans les usages de Twitter chez les journalistes parlementaires étudiés. Des journalistes se distinguent de leurs collègues en dialoguant avec une diversité d’usagers et en faisant preuve de transparence vis-à-vis de leurs publics. Cette diversité suggère que le journalisme politique québécois se situe dans une phase de transition par rapport aux nouvelles possibilités qu’offrent les réseaux socionumériques.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 15 March 2016
Open Access Date: 5 December 2016
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/12629
This document was published in: Sur le journalisme, Vol 4, (1), 34-49 (2015)
http://surlejournalisme.com/rev
Bruxelles
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
ChaconetalSLJ15.pdf520.87 kBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.