Les rapports de masculinité à la naissance augmentent-ils au Vietnam?

Authors: Bélanger, Danièle; Khuat, Thi Hai Oanh; Liu, Jianye; Le, Thanh Thuy; Pham, Viet Thanh
Abstract: Une faible fécondité et une préférence pour les garçons sont à l’origine des taux élevés de masculinité à la naissance constatés en Inde, en Corée du Sud et en Chine. Dans cet article, nous nous intéressons aux rapports de masculinité à la naissance calculés à partir des recensements effectués en 1989 et 1999 au Vietnam, des statistiques obtenues auprès d’hôpitaux à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville et de l’enquête sur les niveaux de vie au Vietnam réalisée en 1997-1998. D’une manière générale, les données des recensements ne font apparaître aucune progression des rapports de masculinité à la naissance. En revanche, les données hospitalières de 2001 ventilées par rang de naissance indiquent une augmentation des rapports de masculinité à la naissance selon le rang de naissance, s’agissant des naissances survenues à l’hôpital de Hanoï, ce qui n’est pas le cas à Hô Chi Minh-Ville. Les données fournies par l’enquête de 1997-1998 sur les niveaux de vie au Vietnam indiquent que la proportion de garçons est généralement plus forte chez les enfants de rang de naissance élevé. L’article discute des facteurs susceptibles d’expliquer ces constatations.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 March 2003
Open Access Date: Restricted access
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/11708
This document was published in: Population, Vol. 58 (2), 255–276 (2003)
https://doi.org/10.3917/popu.302.0255
Institut national d'études démographiques
Alternative version: 10.3917/popu.302.0255
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.