L’étude des unions en démographie : des catégories aux processus

Authors: Burch, Thomas K.; Bélanger, Danièle
Abstract: Les auteurs soutiennent que les outils dont la démographie classique se sert pour étudier le mariage et la famille ne peuvent appréhender adéquatement les formes actuelles d'union, qui sont diverses et mouvantes. En mettant l'accent sur les processus plutôt que sur les états et sur l'appartenance à des catégories, on rendrait mieux justice au fait que des « états » comme le mariage et la cohabitation s'insèrent dans des parcours de vie dont la succession ne va pas sans chevauchements. La saisie des processus suppose l'examen des prises de décisions des individus et des couples qui sous-tendent leurs mouvements entre différentes catégories. L'étude et la définition des unions à caractère sexuel bénéficieraient d'une plus grande utilisation des méthodes quantitatives modernes, analyse factorielle, analyse de groupement et logique des ensembles flous notamment. Les méthodes qualitatives sont particulièrement adaptées à l'étude des processus et des significations. Les plus grands progrès viendront d'une combinaison des approches quantitatives et qualitatives.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 February 1999
Open Access Date: 13 October 2016
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/11528
This document was published in: Cahiers québécois de démographie, Vol. 28, (1-2), 23-52 (1999)
https://doi.org/10.7202/010258ar
Association des démographes du Québec
Alternative version: 10.7202/010258ar
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
L'étude des Unions en Démographie.pdf1.72 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.