Rhétorique, politique et parole croyante

Authors: Jobin, Guy
Abstract: Quel est le statut de la parole croyante (et, par extension, de la parole de conviction) dans des sociétés marquées par la pluralité morale et religieuse ? Comment l’auditoire pluriel peut-il recevoir le discours croyant ? Par ailleurs, comment un locuteur croyant peut-il conjuguer la sortie de soi vers l’autre avec l’affirmation de soi, de sa spécificité croyante ? Ces questions renvoient au « que faire ? » et au « comment parler ? » pour maintenir vivante et vivable la tension entre l’affirmation de la conviction et la contribution à la cohésion sociale. Il existe une réflexion « rhétorique » à ces questions, et ce en dépit du jugement négatif accolé, en modernité, à l’art de persuader par le discours. C’est donc sous les auspices de la rhétorique que j’aborderai ces questions. D’abord je plaiderai, à la suite d’auteurs contemporains, pour un retour en grâce de la rhétorique bien comprise. Celle-ci peut offrir un cadre théorique heuristiquement fructueux pour comprendre la parole croyante en régime de démocratie libérale. La rhétorique ne se réduit pas à la manipulation idéologique, loin s’en faut. En second lieu, deux modèles de prise de parole croyante dans l’espace public (les modèles de Hollenbach et O’Malley, élaborés à partir d’une réflexion sur Vatican II) seront discutés.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 October 2011
Open Access Date: 30 September 2016
Document version: AM
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/10788
This document was published in: Laval théologique et philosophique, Vol. 67 (3), 477–499 (2011)
https://doi.org/10.7202/1008601ar
Faculté de théologie et de sciences religieuses, Université Laval, Québec
Alternative version: 10.7202/1008601ar
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
Politique, rhétorique et parole croyante (version finale).docx70.24 kBMicrosoft Word XMLView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.