Fraises douces amères : territoire et précarité chez les travailleurs agricoles migrants de la région de Québec

Authors: Bélanger, DanièleCandiz, Guillermo Osval
Other Title(s): The bittersweet aftertaste of strawberries : territorial issues and insecurity among migrant farmworkers in the Quebec City Region
Fresas agridulces : territorio y precariedad de los trabajadores agrícolas migrantes en la region de la Ciudad de Québec
Abstract: Cet article présente une analyse de l’expérience d’un groupe de travailleurs migrants dans le secteur agricole au Québec. À partir d’un travail ethnographique réalisé en 2011 et en 2012 auprès de travailleurs agricoles et d’acteurs-clés de l’île d’Orléans (région de Québec), nous montrons comment le territoire, en tant que lieu social et géographique, façonne le quotidien des migrants qui participent aux programmes canadiens de travail temporaire. À partir du concept de la précarité, nous analysons les mécanismes et les sources de cette précarité ancrés dans un territoire. Notre analyse se centre sur le paternalisme comme mode de relations entre travailleurs et employeurs sur les fermes familiales de l’île d’Orléans. Par ailleurs, nous analysons les stratégies mises en oeuvre par les migrants pour réduire leur précarité. L’article porte un regard conjoint sur les notions géographiques et sociologiques des relations entre le territoire et la précarité.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 April 2015
Open Access Date: 16 September 2016
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/10008
This document was published in: Cahiers de géographie du Québec, Vol. 59 (166), 7–28 (2015)
https://doi.org/10.7202/1034346ar
Université Laval. Département de géographie.
Alternative version: 10.7202/1034346ar
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
Bélanger Candiz 2015 Fraises douces amères.pdf677.5 kBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.