Publication :
Au cœur des communautés d'apprentissage professionnelles : bienfaits et défis

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2017
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Ce mémoire a pour objectif de comprendre comment l’expérience de travail collaboratif au cœur de communautés d’apprentissage professionnelles (CAP) est vécue par leurs membres. Plus précisément, il tente de répondre à la question suivante : « Quelles perceptions les participants ont-ils des bienfaits de leur participation et de leur implication à une CAP et quels défis identifient-ils dans leur parcours ? » Pour répondre à cette question, une partie des données collectées dans le cadre d’un projet financé par le Conseil de la recherche en sciences humaines du Canada (CRSH), dirigé par Yamina Bouchamma, a été utilisée. Il s’agit plus précisément des réponses à deux questions faisant partie d’entrevues semi-dirigées menées auprès de directeurs, directeurs adjoints, enseignants et professionnels, du primaire à l’université, membres de CAP (N=23). Ils font partie de douze communautés d’apprentissage professionnelles différentes des provinces du Québec et du Nouveau-Brunswick. Afin de circonscrire les représentations des participants, leur discours a été analysé en utilisant l’analyse thématique continue selon la description de Paillé et Mucchielli (2012). Une première liste de codes est composée des quatre composantes de la théorie de l’apprentissage proposée par Wenger (2009), à savoir l’identité, la communauté, la pratique et le sens. Les résultats issus de cette analyse brossent un portrait de l’expérience de professionnalisation des participants, via la CAP comme lieu d’élaboration de représentations professionnelles. Mots-clefs : communauté d’apprentissage professionnelle, identité professionnelle, représentations personnelles, expérience professionnelle, coopération, amélioration des résultats scolaires.
The goal of this master thesis is to understand how the collaborative work experience within professional learning communities is experienced by their members. More precisely, it attempts to give an answer to the following question: « What are the perceptions that participants have regarding the benefits of their engagement to a professional learning communities, and what are the challenges that they perceive during their involvement? » To answer this question, some of the data which was collected in the framework of a project funded by the « Conseil de la recherche en sciences humaines du Canada », headed by Yamina Bouchamma, was used. The precise data is made from the answers to two questions which are parts of semi-directed interviews performed with directors, adjunct directors, teachers and other professionals from institutions ranging from primary schools to universities (N=23). They are members from twelve learning communities in Québec and in New-Brunswick. To pinpoint the perception of participants, their discourse was analyzed using continuous thematic analysis, according to Paillé and Mucchielli (2012). A first list of codes is composed of the four components of the theory of learning, proposed by Wenger (2009). That is: the identity, the community, the practice and the meaning. The results from this analysis give a broad landscape of the professionalization experience of the participants, through the learning communities as a place to elaborate professional representations. Keywords: professional learning communities, professional identity, self-representation, professional experience, cooperation, improvement of school results.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise