Publication :
Dynamiques familiales dans la communauté acadienne de Cap-Pelé - Chimougoui au XIXe siècle : un regard sur le rôle de la famille à l'époque de la survivance acadienne

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2003
Direction de publication
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé

Cette étude cherche à explorer et à éclairer le rôle et la place de la famille dans une communauté acadienne à l'époque de la survivance acadienne, c'est-à-dire au XIXe siècle. C'est l'approche de la reconstitution des familles inspirée de la méthode Henry qui nous a servi dans notre démarche. A partir des données généalogiques, nous avons pu comprendre les mécanismes mis en place par la communauté acadienne en vue de s'étendre dans l'espace durant la phase de peuplement de la région de Cap-Pelé - Chimougoui et à l'époque de l'émigration vers les centres urbains des Maritimes et des états de la Nouvelle-Angleterre. La famille, en milieu acadien, est présente dans toutes les sphères d'activités, que ce soit dans l'arène politique ou au sein des structures paroissiales ou scolaires. Seul le domaine économique ne semble pas réserver une place prépondérante à la famille, comme quoi le monde des affaires lui échappe. C'est dans la mesure où la famille a réussi à se reproduire que la survivance du peuple acadien a été assurée au XIXe siècle. Au début de l'établissement de Cap-Pelé - Chimougoui, l'abondance des terres favorise les pratiques égalitaires dans le mode de dévolution des biens. Avec la saturation de l'espace agricole, les pratiques successorales deviennent moins égalitaires. Toutefois, le développement progressif de l'industrie de la pêche au homard change complètement les enjeux. Pour les familles qui habitent les villages côtiers et qui s'adonnent davantage à la pêche, le rapport à la terre se transforme. Ces familles n'hésitent pas à morceler le patrimoine foncier favorisant ainsi un partage plus égalitaire où les filles ne sont pas exclues. Ce sont ces familles qui réussissent le mieux à garder leurs enfants auprès d'elles et, par le fait même, à assurer leur présence dans la communauté.

Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Licence CC
Type de document