Publication :
Étude sur la validité prédictive des tests physiques de la démarche et de l'équilibre à détecter le risque de chute chez la personne âgée hospitalisée

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2022
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Les chutes chez la personne âgée hospitalisée représentent une préoccupation majeure de santé en raison de leur prévalence élevée, de la gravité des conséquences chez l’aîné et du coût financier important qu’elles engendrent pour les établissements de santé. Conséquemment, un dépistage du risque de chute est essentiel afin d’identifier les personnes à risque et instaurer des mesures préventives appropriées. L’état des connaissances scientifiques actuelles démontre la contribution des tests physiques de la démarche et de l’équilibre à détecter le risque de chute chez l’usager âgé. Le but de cette étude est donc de déterminer, par une étude de cohorte prospective, la validité prédictive des tests physiques de la démarche et de l’équilibre à détecter le risque de chute auprès de la personne âgée hospitalisée. Quatorze usagers de 65 ans et plus admis sur une unité de soins aigus de médecine d’un hôpital de Québec ont été recrutés. Les tests physiques Timed Up and Go (TUG), la marche de type talon-orteil et la marche sur six mètres ont été réalisés. L’indice de comorbidité de Charlson (ICC) a été utilisé afin d’observer la présence de comorbidités, ainsi que le système de mesure de l’autonomie fonctionnelle (SMAF) afin de mesurer le niveau d’autonomie fonctionnelle. Les données de chutes ont été recueillies à l’aide des rapports de déclaration d’incident ou d’accident de l’hôpital. Aucune chute n’est survenue lors de l’étude. Les analyses complémentaires réalisées ont démontré une absence de relation significative entre les résultats obtenus aux tests physiques de la démarche et de l’équilibre et la présence d’une histoire antérieure de chute au cours de la dernière année (p = 1,000). Une relation significative a été observée entre les résultats obtenus aux tests physiques de la démarche et de l’équilibre et le jugement clinique infirmier (p = 0,0699), principalement le test de type talon orteil (p = 0,1026). Les tests physiques de la démarche et de l’équilibre démontrent une utilité clinique en ajout à un questionnement sur les chutes antérieures et à l’utilisation du jugement clinique infirmier dans le but d’améliorer la capacité prédictive du dépistage du risque de chute. De futures recherches sont nécessaires afin d’approfondir la compréhension et la performance des tests physiques de la démarche et de l’équilibre.
Falls among hospitalized seniors are a major health concern because of their high prevalence, the seriousness of the consequences for the senior and the significant financial cost to healthcare institutions. Consequently, a screening of the risk of falling is essential, allowing to identify the persons at risk and to initiate appropriate preventive measures. Current scientific knowledge demonstrates the contribution of physical tests of gait and balance to detect the risk of falling in the elderly user. The aim of this study is therefore to determine, through a prospective cohort study, the predictive validity of physical tests of gait and balance to detect the risk of falling in hospitalized elder. Fourteen users aged sixty-five and over admitted to an acute care medical unit in a Quebec City hospital were recruited. Timed Up and Go (TUG), tandem walking and 6-meter walking speed physical tests were performed. The Charlson Comorbidity Index (CCI) was used to observe the presence of comorbidities and the Functional Autonomy Measurement System (SMAF) to measure the level of functional autonomy. Falls data were collected using hospital incident and accident register. No falls occurred during the study. Additional analyses performed showed no significant relationship between physical gait and balance test scores and the presence of a previous history of falls in the past year (p = 1.000). A significant relationship was observed between physical gait and balance test scores and clinical nursing judgment (p = 0.0699), primarily the tandem walking test (p = 0.1026). Physical tests of gait and balance demonstrate clinical utility in addition to questioning about previous history of falls and using clinical nursing judgment to improve the predictive ability of fall risk screening. Future research is needed to further the understanding and performance of physical tests of gait and balance.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise