Publication :
Le choc technologique dans un modèle dynamique de petite économie ouverte : une approche bayésienne pour le cas canadien

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2009
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Dans la littérature économique, le choc technologique est modélisé selon deux approches. Dans le premier cas, la technologie obéit à une racine unitaire et dans l'autre, elle suit un processus autorégressif. Selon l'approche choisie, l'impact du choc technologique sera permanent ou plus ou moins persistant. L'objectif de ce mémoire est d'évaluer quelle spécification du choc technologique est la plus appropriée pour représenter l'économie canadienne avec un modèle dynamique et stochastique d'équilibre général. L'expérience est inspirée de celle menée par Ireland (2001), mais se distingue sur plusieurs aspects. D'abord, mon modèle est estimé par des techniques bayésiennes avec des données canadiennes. L'approche bayésienne offre également un cadre propice pour la comparaison de modèles, ce qui en fait un outil de choix. De plus, j'utilise un modèle plus complexe conçu pour être représentatif de l'économie canadienne. On y retrouve des rigidités nominales et réelles dans un environnement de petite économie ouverte. Comme le volume des exportations représente plus du tiers du PIB au Canada et que l'économie canadienne est fortement soumise aux fluctuations mondiales, le cadre de petite économie ouverte est le plus adéquat pour représenter l'économie canadienne.
Description
Tableau d’honneur de la Faculté des études supérieures et postdoctorales, 2009-2010
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise