Publication :
Les comportements intériorisés et extériorisés chez des enfants d'âge préscolaire ayant une cardiopathie congénitale - une étude descriptive comparative

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2015
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Les professionnels de la santé n’espèrent plus que la survie des enfants atteints de cardiopathie congénitale. Un intérêt particulier est maintenant davantage accordé au bien-être physique, psychologique et social de l’enfant et de sa famille. Appuyée par le modèle d’adaptation de Roy, cette étude descriptive comparative vise à évaluer les troubles du comportement auprès d’enfants d’âge préscolaire ayant une cardiopathie congénitale et à les comparer à des enfants sains. Un total de 87 parents d’enfants atteints de cardiopathie congénitale opérée ou non ont rempli la liste de vérification du comportement 1,5/5. Les résultats indiquent aucune différence significative entre les enfants pour l’ensemble des comportements évalués. Cependant, 15,2 % des enfants ayant une cardiopathie congénitale opérée ont obtenu des scores limites ou cliniques pour les troubles du comportement, comparativement à 2,4 % des enfants ayant une cardiopathie congénitale non-opérée. L’identification des troubles du comportement en bas âge permettrait aux infirmières d’intervenir de façon précoce et efficace auprès de cette clientèle.
Health professionals can now hope for more than survival for children with congenital heart disease. Particular interest is now given to physical, psychological and social development of the child welfare and family. Supported by the Roy adaptation model, this descriptive and comparative study aims to assess the behaviors of preschool children with congenital heart disease and to compare them to healthy children. A total of 87 parents of children with operated or not heart defect completed the "Children Behavior Checklist 1.5/5". The results indicate no significant differences between children for all evaluated behaviors. However, 15.2 % of children with operated congenital heart had limits or clinical scores for behavioral problems, compared to 2.4 % of children with non- operated congenital heart disease. The identification of behavioral disorders in infancy would facilitate early and efficient nursing interventions among this clientele.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise