Publication :
Genre et musique populaire en Haïti : vers une compréhension sociologique de la réception du rabòday par des femmes

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2020
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Le présent mémoire porte sur la réception du rabòday, un style musical populaire reconnu pour ses propos obscènes et sexistes, par des femmes haïtiennes. À partir d’un cadre théorique combinant les approches des Cultural Studies et du féminisme intersectionnel, l’analyse fait ressortir les façons par lesquelles le genre et la classe sociale interviennent dans la réception de ce style musical par des femmes qui en sont fans. En suivant la démarche développée par Janice Radway (2000 [1984]), le mémoire présente, d’une part, une analyse de contenu de dix chansons rabòday et, d’autre part, une analyse de discours réalisée à partir d’une série d’entretiens semi-dirigés et de focus groups menés auprès de 21 femmes provenant des quartiers populaires de Port-au-Prince. Les résultats montrent que les stéréotypes, la violence et les inégalités de genre sont au cœur du rabòday. En revanche, le rabòday décrit une réalité sociale à laquelle s’identifient les jeunes femmes des classes défavorisées. Bien qu’elles soient conscientes de son caractère sexiste, voire misogyne, les participantes à l’étude estiment que le rabòday donne de la visibilité aux personnes qui, comme elles, vivent dans des conditions marquées par la précarité et l’insécurité. La réception du rabòday se comprend ainsi comme une « lecture négociée » (Hall, 1994 [1973]) chez ces femmes.
This master’s thesis deals with the reception of rabòday music - a popular musical style known for its obscenity and sexism - by Haitian women. Drawing from a theoretical framework combining Cultural Studies and intersectional feminism, the analysis highlights the ways in which gender and social class shape the reception of this musical style by its female fans. Following Janice Radway’s (2000 [1984]) method, the thesis presents, on the one hand, a content analysis of ten rabòday songs and, on the other hand, a discourse analysis carried out from a series of semi-structured interviews and focus groups with 21 women from the lower working-class neighborhoods of Port-au-Prince. The results show that stereotypes, violence and gender inequalities are at the heart of rabòday music. However, rabòday music describes a social reality to which young women from lower social classes identify. Although they are aware of the sexist and even misogynistic character of rabòday music, the participants in the study believe that rabòday gives visibility to people who, like them, live in precarious conditions. The reception of rabòday music by these Haitian women is thus understood as a “negotiated position” (Hall, 1994 [1973]).
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise