Publication :
Une anthropologie de la bioéthique : le discours bioéthique et le vécu individuel dans la pratique de l'avortement en Moldavie

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2009
Auteurs
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
La présente thèse repose sur l'idée que toute bioéthique doit être contextualisée pour être en mesure de réaliser les objectifs qu'elle se propose. Intéressée par le lien entre la bioéthique de Moldavie et le contexte local, j'ai structuré cette recherche en deux objectifs principaux. D'un côté, il s'agit de situer la bioéthique moldave dans son contexte socio-historique, politique, académique local pour mieux comprendre son caractère, son contenu et ses formes de manifestation. D'un autre côté, il s'agit de relever, via l'exemple de Pavortement, certaines dimensions du contexte local moldave auquel la bioéthique devrait prêter attention lors de la définition, de l'analyse et de la prise de position concernant des problèmes éthiques. Les concepts-clés choisis pour l'analyse sont : le contexte et l'expérience vécue. Méthodologiquement, la recherche est basée sur une double ethnographie - du milieu bioéthique, d'une part, et de Pavortement, d'une autre part -ayant pour interlocuteurs des bioéthiciens, des prêtres, des professionnels de la santé, des hommes et avant tout des femmes. L'analyse du cadre théorique de la bioéthique moldave et des prises de position concernant Pavortement demandait, à mon avis, une recherche sur les contextes général et immédiat dans lequel la prise de décision au sujet d'un avortement a lieu. Pour cerner ses dimensions du phénomène de l'avortement en Moldavie, une étude des discours officiels et de l'expérience vécue des femmes, telle que rapportée par celles-ci est proposée. Cette thèse s'inscrit dans la réflexion anthropologique sur l'éthique et, tout particulièrement, sur la bioéthique. Par l'ethnographie et par la réflexion proposées au sujet de Pavortement, elle contribue à l'étude anthropologique de ce phénomène, en insistant sur la dimension éthique qui a été moins investiguée jusqu'à présent au sein de la discipline. Cette thèse se veut aussi une contribution à la bioéthique pour mieux adapter ses réflexions aux particularités des réalités locales.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
thèse de doctorat