Publication :
Étude des concentrations d'antioxydants plasmatiques après supplémentation en vitamines E et C au cours de la grossesse

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2009
Direction de publication
Direction de recherche
Fraser, William Donald
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
La prééclampsie (PE) est caractérisée par de l’hypertension et de la protéinurie maternelle survenant durant la grossesse. Certaines études ont suggéré que la supplémentation en vitamines (E et C) pourrait diminuer l’incidence de PE. Des échantillons sanguins de femmes avec (n=15) ou sans (n=100) PE, participant à l’étude International Trial of Antioxidants for the Prevention of PE (INTAPP), ont été collectés avant la prise de vitamines, ainsi qu’aux semaines 24 et 32 de la grossesse. Les niveaux de vitames ont été mesurés par HPLC. L’augmentation significative des niveaux d’α-tocophérol et de coenzyme Q10 au cours de la grossesse chez les femmes non supplémentées, avec ou sans PE, pourrait représenter une réponse naturelle effective contre le stress oxydatif. Le ratio abaissé de γ-/α-tocophérol, observé pour la première fois chez des femmes enceintes supplémentées, suggère une augmentation d’α-tocophérol et/ou une diminution de γ-tocophérol causée par une compétition pour l’absorption intestinale des tocophérols.
Preeclampsia (PE) is a syndrome characterized by hypertension and maternal proteinuria during pregnancy. Some studies have suggested that supplementation with vitamins (E and C) could decrease the incidence of PE. Women (n=100) from the International Trial of Antioxidants for the Prevention of PE study were collected at week 12-16 of gestation (prior to vitamins supplementation), then at weeks 24 and 32 of gestation. A second group of 15 preeclamptic women was also selected for this study. Vitamins were determined using high-performance liquid chromatography. The higher α-tocopherol and coenzyme Q10 concentrations during pregnancy in non-supplemented women, with or without PE, could represent a naturally response against oxidative stress in pregnant women. The lower ratio of γ-/α-tocopherol, observed for the first time in supplemented pregnant women, suggest an increase in plasma α-tocopherol due to dietary supplementation and/or a decrease in γ-tocopherol resulting from a competition for the intestinal absorption of tocopherols.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise