Publication :
Contribution des comportements maternels à la relation entre le risque à la naissance et l'auto-régulation chez des enfants prématurés âgés de 4 ans

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2002
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Cette étude vise à vérifier si la relation entre le risque à la naissance et les capacités d'autorégulation déployées par des enfants nés prématurés âgés de quatre ans peut être modérée par la qualité des comportements maternels. Cinquante dyades mère-enfant sont observées lors d'une tâche de résolution de problème effectuée en collaboration, 28 enfants sont classés à faible risque médical et 22 à haut risque. L'hypothèse voulant que les prématurés à haut risque présentent de moins bonnes habiletés de régulation, c'est-à-dire comme étant des enfants moins persistants, moins enthousiastes, plus négatifs et moins collaborateurs, est infirmée. Tel qu'attendu, le soutien ainsi que la qualité des instructions maternelles sont reliés de façon positive à l'enthousiasme et à la persistance de l'enfant. La troisième hypothèse visant à vérifier si la qualité des comportements maternels modère la relation entre le niveau de risque à la naissance et les capacités d'autorégulation de l'enfant n'a pu être confirmée. Cette étude nous apprend aussi que les comportements maternels ne varient pas en fonction du niveau de risque à la naissance.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise