Publication :
The Saint-Jude landslide of May 10th, 2010, Quebec, Canada : investigation and characterisation of the landslide and its failure mechanism

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2017-09-26
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Ottawa National Research Council of Canada
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
A landslide occurred on May 10, 2010, along the Salvail River, in the municipality of Saint- Jude, Quebec. Debris of the landslide was formed of blocks clay having horst and graben shapes, typical of spreads in sensitive clays. A detailed investigation was carried out by the Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’électrification des transports du Québec in collaboration with Université Laval, with the objective of characterizing this landslide, determining the causes and learning about its failure mechanism. The soil involved is a firm, grey, sensitive lightly overconsolidated clay with some silt. Data from piezometers installed near the landslide indicated artesian conditions underneath the Salvail River. Cone penetration tests allowed to location of two failure surface levels. The first one starting 2.5 m below the initial river bed and extending horizontally up to 125 m and a second one 10 m higher reaching the backscarp. Investigation of the debris with onsite measurements, light detector and ranging surveys, cone penetration tests, and boreholes allowed a detailed geotechnical and morphological analysis of the debris and reconstitution of the dislocation mechanism of this complex spread.
Un glissement est survenu le 10 mai 2010 le long de la rivière Salvail, dans la municipalité de Saint-Jude au Québec. Les débris de ce glissement étaient formés de blocs d’argile ayant la forme de horst et de grabens, typique des étalements dans les argiles sensibles. Le Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’électrification des transports du Québec et l’Université Laval ont réalisé l’investigation détaillée de ce glissement de terrain, dans le but de le caractériser, d’en déterminer les causes et d’en apprendre d’avantage sur le mécanisme de rupture. Le sol impliqué est une argile sensible grise avec un peu de silt, de consistance ferme, légèrement surconsolidée. Les piézomètres installés à proximité du glissement indiquent des conditions artésiennes sous la rivière Salvail. L’utilisation du piézocône a permis de localiser deux niveaux de surfaces de ruptures. L’un à 2,5 m sous la position initiale de la rivière, s’entendant horizontalement sur 125 m, et l’autre 10 m plus haut, allant jusqu’à l’escarpement arrière. L’investigation des débris par mesures prises sur le terrain, levées de télédétection par laser, piézocônes et forages a permis une analyse géotechnique et morphologique détaillée de ces derniers et la reconstitution du mécanisme de dislocation de ce glissement complexe.
Description
Revue
Canadian Geotechnical Journal, Vol 54 (10), 1357-1374 (2017)
DOI
10.1139/cgj-2017-0085
URL vers la version publiée
Mots-clés
Landslide , Spread , Sensitive clay , Geotechnical investigation , Horst , Graben , Glissement de terrain , Étalement , Argile sensible , Investigation géotechnique
Citation
Type de document
article de recherche